« Neurosciences/Les méthodes pour étudier le cerveau » : différence entre les versions

m
Ce savoir anatomique n'est clairement pas à négliger et on doit reconnaître qu'il a permis de très grands progrès dans notre compréhension du cerveau
m (Ce savoir anatomique n'est clairement pas à négliger et on doit reconnaître qu'il a permis de très grands progrès dans notre compréhension du cerveau)
Durant longtemps, les savants d'autrefois étaient peu armés pour étudier le cerveau et son fonctionnement. Leurs connaissances étaient limitées par les technologies qu'ils avaient à leur disposition, qui se limitaient le plus souvent aux études anatomiques. Ce savoir anatomique n'est clairement pas à négliger et on doit reconnaitrereconnaître qu'il a permitpermis de très grands progrès dans notre compréhension du cerveau. Mais l'arrivée de l'électronique et de technologies plus évoluée a été une petite révolution. De nos jours, on peut analyser le cerveau en plein fonctionnement, grâce à des technologies de haute volée, qui vont de la mesure de l'activité électrique du cerveau à l'imagerie médicale. Les méthodes d'étude sont assez nombreuses : imagerie par émission de positron, électroencéphalographie, et autres. Dans ce chapitre, nous allons voir ces techniques l'une après l'autre et expliquer comment elles fonctionnent.
 
==La méthode des lésions : l'usage de l'anatomie==
397

modifications