« Précis d'épistémologie/La recherche de la raison » : différence entre les versions

aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
 
On peut avancer sans savoir où on va, simplement en allant droit devant soi. On ne sait pas où ce chemin nous mène, on le cherche, sans savoir ce qu'on cherche. On peut donc chercher sans savoir ce qu'on cherche.
 
On peut être porté et guidé par des idées sans savoir où elles nous mènent.
 
Il faut être expert pour reconnaître un savoir d'expert. Un débutant doit devenir expert, et donc acquérir un savoir qu'il n'est pas capable de reconnaître. Comment fait-il ?
Un débutant est capable de résoudre des problèmes de débutant, de reconnaître le savoir et les erreurs d'un débutant. Cela suffit pour démarrer. La capacité à reconnaître le savoir progresse en même temps que l'acquisition du savoir. Cela permet d'apprendre à résoudre des problèmes de plus en plus difficiles. C'est ainsi qu'on devient un expert.
 
On peut apprendre à percevoir. On ne sait pas par avance ce qu'on sera capable de percevoir. On ne sait pas par avance ce qu'on sera capable de trouver parce qu'on n'est pas encore capable de le percevoir.
 
On ne se connaît pas soi-même. On ne sait pas par avance ce qu'on peut devenir. On cherche sans savoir ce qu'on cherche parce qu'on se cherche soi-même.
 
(...)
 
(La suite est en cours de réécriture)
 
 
== Les problèmes théoriques ==
4 783

modifications