Différences entre les versions de « Vocabulaire anglais-français à l'intention des apprenants avancés »

→‎G : Réagencement de la rubrique "go".
(Correctifs.)
(→‎G : Réagencement de la rubrique "go".)
* GMO (n) (init. de genetically modified organisms : organismes génétiquement modifiés, anglic.) : OGM
* gnaw (v) (intr.) (at) : ronger
* go (v) (went, gone) : 1/ (intr.) aller - I don’t wanna go : Je veux pas y aller - Let’s go and stock up! : Allons faire nos provisions ! - to go to and fro : aller et venir, faire les cent pas ; 2/ (intr.) to go + préposition : - to go + against : to go against the popular will : aller à l’encontre de la volonté populaire ; to go + for : - to go for a spin : aller faire en tour en voiture - to go for a stroll : aller faire un tour - to go for a swim : aller nager, aller se baigner - to go for sby : s'en prendre à qn ; to go + into : - [satellite] to go into orbit : [satellite] se placer en orbite - to go into production : passer à la production - to go into service : entrer en service ; to go + on : - to go on a diet : se mettre à suivre un régime - to go on an errand : faire une commisssion - to go on a spending spree : faire des achats extravagants - to go on holidays : partir en vacances - [crowd] to go on the rampage : [foule] se déchaîner, saccager tout sur son passage - to go on outings : faire des excursions ; to go + through : - to go through a bad patch : connaître des moments difficiles ; to go + to : - to go to prison : aller en prison - to go to prom : aller au bal de promo - to go to the pictures (brit.) : aller au cinéma (syn. amér. to go to the movies) - (fig.) to go to work : se mettre à l’ouvrage, passer à l’action - to go to great lengths : se donner beaucoup de mal (pour faire qch) ; 3/ (intr.) - to go for sth : aimer qch, être amateur de qch - I go for steak and chips : J’aime bien le steak frites ; 4/ (intr.) to go + gérondif : - to go begging : pratiquer la mendicité - to go sightseeing : faire du tourisme ; 5/ (intr.) s’en aller - I’m going : Je m’en vais - to go home : allez chez soi, rentrer chez soi - I’m going home : Je rentre chez moi ; 6/ to go + adj. : devenir + adj. - to go airborne : (au propre) prendre son envol, prendre de l’altitude ; (au figuré) devenir aérien, s’étendre aux airs - to go astray : s’égarer - to go awry : [plan, etc.] mal tourner - to go ballistic over sth : prendre qch très mal - to go bankrupt : faire faillite - to go berserk : a/ [individu] devenir fou/folle, pêter les plombs, disjoncter ; b/ [machine] s’emballer - to go broke : se retrouver sans le sou - to go bust : faire faillite - to go commercial : passer au stade de l'exploitation commerciale - to go daft : perdre la boule - Let’s go Dutch : Chacun paye sa part - to go global : devenir planétaire, s’étendre à toute la planète - to go public : s’introduire en bourse - to go unaired : être passé sous silence - to go unnoticed : n’être remarqué(e) par personne, passer inaperçu(e) - to go viral : se propager comme une traînée de poudre - to go wrong : aller mal, se détraquer
* go (v) (went, gone) : 1/ (intr.) aller - I don’t wanna go : Je veux pas y aller - Let’s go and stock up! : Allons faire nos provisions !
to go + against
- to go against the popular will : aller à l’encontre de la volonté populaire
to go + for
- to go for a spin : aller faire en tour en voiture
- to go for a stroll : aller faire un tour - to go for a swim : aller nager, aller se baigner
to go + into
- [satellite] to go into orbit : [satellite] se placer en orbite - to go into production : passer à la production
- to go into service : entrer en service
to go + on
- to go on a diet : se mettre à suivre un régime - to go on an errand : faire une commisssion - to go on a spending spree : faire des achats extravagants - to go on holidays : partir en vacances - [crowd] to go on the rampage : [foule] se déchaîner, saccager tout sur son passage - to go on outings : faire des excursions
to go + through
- to go through a bad patch : connaître des moments difficiles
- to go through a bad patch : connaître des moments difficiles
to go + to
- to go to great lengths : se donner beaucoup de mal (pour faire qch) ; 2/ (intr.) to go for sby : s'en prendre à qn ;
- to go to and fro : aller et venir, faire les cent pas
- to go to prison : aller en prison
- to go to prom : aller au bal de promo
- to go to the pictures (brit.) : aller au cinéma (syn. amér. to go to the movies)
- (fig.) to go to work : se mettre à l’ouvrage, passer à l’action
3/ (intr.) to go for sth : aimer qch, être amateur de qch - I go for steak and chips : J’aime bien le steak frites ; 4/ (intr.) - to go begging : pratiquer la mendicité - to go sightseeing : faire du tourisme ; 5/ (intr.) s’en aller - I’m going : Je m’en vais - to go home : allez chez soi, rentrer chez soi - I’m going home : Je rentre chez moi ; 6/ to go + adj. : devenir + adj. - to go airborne : (au propre) prendre son envol, prendre de l’altitude ; (au figuré) devenir aérien, s’étendre aux airs - to go astray : s’égarer - to go awry : [plan, etc.] mal tourner - to go ballistic over sth : prendre qch très mal - to go bankrupt : faire faillite - to go berserk : a/ [individu] devenir fou/folle, pêter les plombs, disjoncter ; b/ [machine] s’emballer - to go broke : se retrouver sans le sou- to go bust : faire faillite - to go commercial : passer au stade de l'exploitation commerciale - to go daft : perdre la boule - Let’s go Dutch : Chacun paye sa part - to go global : devenir planétaire, s’étendre à toute la planète - to go public : s’introduire en bourse - to go unaired : être passé sous silence - to go unnoticed : n’être remarqué(e) par personne, passer inaperçu(e) - to go viral : se propager comme une traînée de poudre - to go wrong : aller mal, se détraquer
* go about (v) (went, gone) (intr.) : sortir (aller dans des réceptions, etc.)
* goad on (v) (tr.) : aiguillonner