Différences entre les versions de « Affaire Priore/Le rapport Bernard-Latarjet »

''Est créée une "Société d'Exploitation du Rayonnement Antoine Priore" (SERAP) ayant pour objet l'industrialisation des générateurs Priore. Cette Société associe Mr Priore à la Société des Moteurs Leroy-Somer, sous la direction de MM. Priore et Ribeau. '''Une filiale de la SERAP est créée''' en association avec SOVIREL pour l'industrialisation des lampes des générateurs Priore. On peut noter également la création d'un Conseil de Surveillance dont le président est Mr Georges Chavanes, président des Moteurs Leroy-Somer. Il y a aussi des conseillers scientifiques, comme MM Pautrizel et '''Rivière''' (lequel n'a d'ailleurs '''rien publié d'original''', à notre connaissance, depuis les notes de 1964 et 1965).''}}
 
::*{{rouge|Une filiale de la SERAP est créée... - '''Inexact'''. La Convention du 15 Juin 1972<ref> (54)</ref> prévoit la création éventuelle d’une telle filiale, mais la société n’a jamais été créée.}}
::: {{rouge|La Convention du 15 Juin 1972<ref>{{Archives Priore|id=1U8XyqN8TZDfVIMBLnU05jkm2CtB21Fhe|auteur=SERAP|titre=Projet de convention SOVIREL-SERAP}}<br/>[[Affaire Priore/Leroy-Somer|Leroy-Somer et Antoine Priore]]</ref> prévoit la création éventuelle d’une telle filiale, mais la société n’a jamais été créée.}}
::*{{rouge|conseilleurs scientifiques, comme Pautrizel et Rivière. - '''Inexact'''. Il n’y a aucun document de la S.E.R.A.P. qui indique que le Pr. M-R. Rivière faisait partie d’un quelconque « conseil scientifique » de la S.E.R.A.P.}}
::*{{rouge|conseilleurs scientifiques, comme Pautrizel et Rivière. - '''Inexact'''.}}
::*: {{rouge|conseilleurs scientifiques, comme Pautrizel et Rivière. - '''Inexact'''. Il n’y a aucun document de la S.E.R.A.P. qui indique que le Pr. M-R. Rivière faisait partie d’un quelconque « conseil scientifique » de la S.E.R.A.P.}}
::* {{rouge|lequel n’a d’ailleurs rien publié d’original,... - '''Propos désobligeants'''}}
 
}}
 
::* {{rouge|'''Avraméas, toutefois, a pu faire une expérience''' - '''Inexactitude'''.}}
::* {{rouge|'''Inexactitude'''. L’expérience de M. S. Avraméas et du Pr. A. Lwoff<ref> (55)</ref> a été faite en Janvier 1971, et non, comme laisse entendre MM. Bernard et Latarjet en 1979 ou 1980.}}
::: {{rouge| L’expérience de M. S. Avraméas et du Pr. A. Lwoff<ref>{{Archives Priore|id=1ebSOL2WB5CkHAxscx9kBtJJWaYM47kbH|auteur=S. Avraméas|titre=Lettre adressée à R. Pautrizel le 7 janvier 1971}}<br/>{{Archives Priore|id=1AsfOmeVVEL7-CcGbwfa9s81UgslDmK_n|auteur=S. Avraméas|titre=CR de l'expérience adressée à R. Pautrizel en mars 1971}}</ref> a été faite en Janvier 1971, et non, comme laisse entendre MM. Bernard et Latarjet en 1979 ou 1980.}}
 
{{citation bloc|
 
::* {{rouge|'''aucune publication n’a donné un quelconque résultat... ''' - '''Inexactitude'''.}}
::: {{rouge|Une publication<ref>{{Article
::: {{rouge|Une publication<ref> (56)</ref> sur des résultats préliminaires de ces traitements de cancer humain a été faite au Congrès de Versailles en Juin 1979 et un article<ref> (57)</ref> a été soumis pour publication à l’Académie de médecine vers la fin de 1979. Cependant, le secrétaire perpétuel de l’Académie de médecine, M. Lemaire, a refusé d’accepter l’article<ref>(58)</ref> en prétextant: ''... votre travail n'est pas du ressort de notre Compagnie...''.}}
|auteur1=G. Dubourg
|auteur2=G. Courty
|auteur3=A. Priore
|auteur4=R. Pautrizel
|titre= Stimulation des défenses de l'organisme par association d'un rayonnement électromagnétique pulsé et un champ magnétique : Tentatives d'application au traitement du cancer chez l'homme.
|périodique=International Symposium on wave therapeutics : Interaction of non-ionising electromagnetc radiation with living systems
|tome=
|numéro=
|date= 19-20 mai 1979
|pages=198-208
|lire en ligne= https://drive.google.com/open?id=1XBkY0tAliG0iLpk56z70C7jEiH87RQDt
::: {{rouge|Une publication<ref> (56)}}.</ref> sur des résultats préliminaires de ces traitements de cancer humain a été faite au Congrès de Versailles en Juin 1979 et un article<ref>{{Archives (57)Priore|id=1Z8H8R490HaZ978o0OdRfbys_bZYJ_Mw-|auteur=Dubour, Courty et Pautrizel|titre=Projet d'article soumis à l'Académie de médecine décembre 1979}}</ref> a été soumis pour publication à l’Académie de médecine vers la fin de 1979. Cependant, le secrétaire perpétuel de l’Académie de médecine, M. Lemaire, a refusé d’accepter l’article<ref>(58){{Archives Priore|id=1yW_dWN7lfJHdtdCP6xG-xlnd-axxUHde|auteur=Pr. Lemaire|titre=Lettre adressée à G. Dubourg le 8 janvier 1980}}</ref> en prétextant: ''... votre travail n'est pas du ressort de notre Compagnie...''.}}
 
{{citation bloc|''Les '''expériences d'immunologie ont stagné'''. Les publications de Mr Pautrizel et de ses collaborateurs après 1970 ont surtout consisté à diffuser les résultats précédemment obtenus sur les trypanosomes, dans divers congrès et séminaires (Angleterre, Belgique, Suisse et diverses villes françaises). On relève en 1972 un travail original sur les lipides du lapin soumis au rayonnement de la machine. '''D'ailleurs, pendant cette période''', l'INSERM a supprimé l'unité que dirigeait Mr Pautrizel. Pourtant, c'est dans ce domaine immunologique que la vraisemblance des résultats soulève le moins d'objections. '''Les effets de la machine, s'ils sont exacts (et nous pensons qu'ils le sont)''' pourraient être dûs à une '''faible composante d'ondes de basse fréquence''' dans l'ensemble des signaux qui sortent de l'appareil. Les effets immunologiques des basses fréquences (16 Hertz) sont bien étudiés actuellement dans plusieurs laboratoires dans le monde, au moyen d'émetteurs simples parfaitement définis au point de vue physique. En revanche le champ magnétique semble sans effet.''
 
::* {{rouge|'''D’ailleurs pendant cette période... - Insinuation malveillante'''}}
::: {{rouge|MM. Bernard et Latarjet laissent entendre que les expériences immunologiques stagnant, Pautrizel est relevé des ses fonctions comme directeur de son Unité I.N.S.E.R.M. et l’Unité 89 supprimée, donc Pautrizel est un incompétent. La réalité est autre. Les problèmes entre le Pr. Pautrizel et l’I.N.S.E.R.M., qui sont analysés dans la note de synthèse<ref>[[Affaire (59)Priore/I.N.S.E.R.M.|I.N.S.E.R.M. et l'Affaire Priore]]</ref>, sont liés uniquement au fait que Pautrizel travaillait avec l’appareil de Priore. Les autres travaux de son unité ont plutôt reçus des éloges !}}
 
::* {{rouge|'''Les effets de la machine, s’ils sont exacts (et nous pensons qu’ils le sont)... - Aveu incroyable !'''}}
1 420

modifications