« La politique monétaire/La courbe de Phillips » : différence entre les versions

m
==La courbe de Phillips en économie ouverte==
 
Les développements précédents sont valides pour une économie fermée, c'est à dire sans exportations, ni importations. Mais en économie ouverte, la courbe de Phillips doit être légèrement modifiée. En effet, les prix importés sont pris en compte dans la mesure de l'inflation et influencent directement la courbe de Phillips. En tenir compte fait que l'on peut étudier ce qu'il arrive quand les taux de change varient, par exemple. Dans cette section, nous allons étudier le canal des taux de change, et plus précisément le canal ''direct'' des taux de change. NousPour avionsrappel, déjàcelui-ci parlétient deau cefait canalqu'une dansvariation des taux d'intérêts modifie le chapitretaux dédiéde change, maisce nousqui avionsse volontairementrépercute survolésur les prix importés, et donc sur l'effetinflation. directIl est à opposer au canal des taux deindirect, changeque nous avions vu en détail dans le chapitre sur lesle prixcanal des taux de change.
 
: <math>\downarrow i \rightarrow ~ \downarrow e \rightarrow ~ \uparrow P_i \rightarrow ~ \uparrow \pi</math>
 
===L'influence des prix importés sur le niveau général des prix===
: <math>\pi = \alpha_1 \cdot \pi_e + \alpha_2 \cdot (U - U_n) - \alpha_3 \cdot i_d + \alpha_3 \cdot i_e</math>
 
En clair, l'inflation dépend directement du taux d'intérêt, par le canal des taux de change, et indirectement par le biais de l'écart de production (la courbe IS). Le terme : <math>- \alpha_3 \cdot i_d</math> correspond au canal des taux de change direct. PourLa rappel,nouvelle celui-cicourbe tientde auPhillips faitne qu'unepaye variationpas desde tauxmine, d'intérêtsmais modifieelle lea tauxdes deimplications change,assez ceimportantes. quiElle sepermet répercutenotamment surde voir comment les prixpolitiques importés,monétaires etde doncdifférents surpays l'inflationinteragissent. IlElle estpermet àde opposersavoir auce canalqui desse tauxpasse indirect,quand quiun agitpays surétranger change ses taux directeurs. Pour cela, lenous PIBallons parprendre l'intermédiaireéquation deprécédente laet courberegrouper IStous les termes "domestiques", maisdépendants nede modifievariables pasnationales, ladans courbeune deinflation Phillips.domestique <math>\pi_d</math> :
 
: <math>\downarrow i \rightarrow ~ \downarrow e \rightarrow ~ \uparrow P_i \rightarrow ~ \uparrow \pi</math>
 
La nouvelle courbe de Phillips ne paye pas de mine, mais elle a des implications assez importantes. Elle permet notamment de voir comment les politiques monétaires de différents pays interagissent. Elle permet de savoir ce qui se passe quand un pays étranger change ses taux directeurs. Pour cela, nous allons prendre l'équation précédente et regrouper tous les termes "domestiques", dépendants de variables nationales, dans une inflation domestique <math>\pi_d</math> :
 
: <math>\pi = \pi_d + \alpha_3 \cdot i_e</math>
40 947

modifications