« La politique monétaire/La courbe de Phillips » : différence entre les versions

m
Dérivons l'équation précédente, en posant <math>\alpha</math> constant :
 
: <math>\Delta P = \alphabeta \cdot \Delta P_d + (1 - \alphabeta) \cdot \Delta P_i</math>
 
Divisons par P :
 
: <math>\frac{\Delta P}{P} = \alphabeta \cdot \frac{\Delta P_d}{P} + (1 - \alphabeta) \cdot \frac{\Delta P_i}{P}</math>
 
Le terme de gauche est égal à l'inflation :
 
: <math>\pi = \alphabeta \cdot \frac{\Delta P_d}{P} + (1 - \alphabeta) \cdot \frac{\Delta P_i}{P}</math>
 
Les termes <math>\frac{\Delta P_d}{P}</math> et <math>\frac{\Delta P_i}{P}</math> sont respectivement l'inflation des produits domestiques et l'inflation des produits importés. On les note respectivement <math>\pi_d</math> et <math>\pi_i</math>. On a alors :
 
: <math>\frac{\Delta P}{P} = \alphabeta \cdot \pi_n + (1 - \alphabeta) \pi_i</math>
 
Le terme d'inflation domestique n'est autre que la courbe de Phillips donnée dans les sections précédentes. En faisant le remplacement, on trouve l'équation de la courbe de Phillips en économie ouverte :
 
: <math>\pi = \pi_e + a (U - U_n) + (1 - \alphabeta) \pi_{imports}</math>
 
Pour résumer, nous avons ajouté un terme d'inflation importée à la courbe de Phillips précédente.
40 947

modifications