« La politique monétaire/Les taux de change » : différence entre les versions

m
aucun résumé des modifications
mAucun résumé des modifications
Le '''taux de change nominal''' est le prix d'échange de deux monnaies. Il définit combien il faut donner de monnaie nationale pour obtenir une unité de monnaie étrangère. Par exemple, si je dois donner 50 euros pour obtenir 30 yens, le taux de change est de 50/30 = 1,6666... De manière générale, le taux de change d'une monnaie nationale envers une monnaie étrangère est égal au rapport entre la somme de monnaie nationale <math>S_n</math> qu'il faut dépenser pour obtenir <math>S_e</math> unités de monnaies étrangères.
 
<math> e = \frac{S_n}{S_e} </math>
 
A toute variable nominale, il existe une variable réelle équivalente. Le taux de change ne fait pas exception. Le '''taux de change réel''' est la quantité de biens nationaux que l'on peut échanger contre des biens étrangers. On le calcule à partir du taux de change nominal, en divisant par les prix nationaux et étrangers.
 
: <math> \frac{S_n}{P_n} = e \times \frac{S_e}{P_e} </math>
 
Quelques manipulations algébriques triviales donnent le taux de change réel <math>q</math> :
 
: <math> q = e \times \frac{P_n}{P_e} </math>
 
===Appréciation/dépréciation===
[[File:Excess Supply of Dollars.png|centre|vignette|upright=2.0|Excess Supply of Dollars]]
 
==Les relations entre inflation, taux de change nominal et taux de change réel==
 
Nous avons vu plus haut qu'il fallait distinguer le taux de change nominal du taux de change réel. La différence entre les deux tient dans la formule dérivée plus haut, à savoir :
 
: <math>q = e \times \frac{P_n}{P_e}</math>, avec <math>q</math> le taux de change réel, <math>e</math> le taux de change nominal, <math>P_n</math> le niveau général des prix nationaux et <math>P_e</math> le niveau moyen des prix étrangers.
 
A partir de cette équation, on peut déterminer les relations entre dépréciation et inflation. Les deux sont en effet liés, du fait de la présence des prix nationaux dans la formule précédente. Si les prix nationaux changent, alors cela peut (ou non) se répercuter sur le taux de change réel. Tout dépend quel est le régime de change en vigueur : le résultat n'est pas le même selon que le pays soit en régime de change fixes ou en change flottants. Tout dépend aussi si les prix nationaux sont considérés comme rigides ou s'ils sont flexibles.
 
===Le cas d'un régime de taux fixe===
 
Pour commencer, nous allons étudier le cas d'un régime de change fixe. Nous allons supposer que les prix étrangers restent constants, pour simplifier l'analyse. Dit autrement, <math>P_e</math> est une constante. Vu que l'économie est en régime de change fixe, le taux de change nominal ne peut pas varier. La seule chose qui peut varier dans cette équation est le niveau général des prix nationaux. Si on injecte ces hypothèses dans la formule précédente, on a :
 
Dans le cas général, on a :
 
: <math>\Delta q = \frac{e}{P_e} \cdot \Delta P_n</math>
 
En divisant par q, on a :
 
: <math>\frac{\Delta q}{q} = \left[ \frac{e}{P_e} \cdot \Delta P_n \right] \cdot \frac{1}{q}</math>
 
On injecte alors la formule <math>q = e \times \frac{P_n}{P_e}</math> dans le terme de droite, ce qui donne :
 
: <math>\frac{\Delta q}{q} = \left[ \frac{e}{P_e} \cdot \Delta P_n \right] \cdot \left[ \frac{1}{e} \frac{P_e}{P_n} \right]</math>
 
En simplifiant, on trouve :
 
: <math>\frac{\Delta q}{q} = \frac{\Delta P_n}{P_n}</math>
 
Le terme de droite n'est autre que l'inflation (des produits nationaux), ce qui donne :
 
: <math>\frac{\Delta q}{q} = \pi</math>
 
Cette équation n'a qu'une seule interprétation. En régime de change fixe, les variations des taux de change réels sont causés par l'inflation.
 
<noinclude>
{{NavChapitre | book=La politique monétaire
| prev=L'inflation
| next=Les anticipations d'inflation
| nextText=Les anticipations d'inflation
}}{{AutoCat}}
}}
</noinclude>
 
{{AutoCat}}
40 947

modifications