« La politique monétaire/La courbe de Phillips » : différence entre les versions

m
Au niveau des entreprises, ce modèle part de la relation vue précédemment, qui lie salaires et prix : <math>P = (1 + \mu) \cdot W</math>. Cette équation est appelée l''''équation PS (''Price Setting'')'''. Elle dit que le salaire réel négocié par l'entreprise est totalement indépendant du taux de chômage. On retrouve donc le résultat dérivé au chapitre précédent :
 
: <math>\pi = \frac{\Delta W}{W} - \frac{\Delta Yy}{Yy}</math>
 
Reste à déterminer ce qui fixe le niveau des salaires. On peut raisonnablement supposer que les négociations portent sur les salaires réels, sur le pouvoir d'achat du salaire. Si on note W le salaire nominal et P le niveau général des prix, le salaire réel est égal à : <math>\frac{W}{P}</math>. Nous allons étudier quel est le salaire réel que les entreprises vont tenter de négocier, et celui que les ménages souhaitent obtenir. Fait important, les ménages tentent de négocier le salaire réel anticipé. Ils vont anticiper le niveau général des prix, et utiliser ces anticipations lors des négociations salariales. On peut remarquer qu'il y a asymétrie entre l'entreprise, qui décide de fixer ses prix, et les ménages qui doivent anticiper les futurs niveaux des prix. Dans tous les cas, les ménages négocient le salaire réel anticipé <math>\frac{W}{P_e}</math>, qui dépendra du taux de chômage. On obtient alors l''''équation WS (''Wage Setting'')'''.
: <math>\frac{\Delta W}{W} = \frac{\Delta P_e}{P_e} + \frac{\Delta F(U)}{F(U)}</math>
 
Soustrayons <math>\frac{\Delta Yy}{Yy}</math> dans les deux termes.
 
: <math>\frac{\Delta W}{W} - \frac{\Delta Yy}{Yy} = \frac{\Delta P_e}{P_e} + \frac{\Delta F(U)}{F(U)} - \frac{\Delta Yy}{Yy}</math>
 
On identifie alors l'inflation (le terme de gauche) et l'inflation anticipée dans l'équation précédente.
 
: <math>\pi = \pi_e + \frac{\Delta F(U)}{F(U)} - \frac{\Delta Yy}{Yy}</math>
 
En supposant que <math>\frac{\Delta F(U)}{F(U)} - \frac{\Delta Yy}{Yy} = a (U - U_n)</math>, on retrouve alors une forme simplifiée de l'équation de la courbe de Phillips augmentée des anticipations.
 
: <math>\pi = \pi_e + a (U - U_n)</math>
40 947

modifications