Différences entre les versions de « Les réseaux informatiques/Les protocoles de routage »

m
aucun résumé de modification
m
[[File:Redistribution example 2.svg|thumb|Illustration de la communication entre deux ''Autonomous Systems'', chacun appartenant à un fournisseur d'accès (ISP).]]
[[File:Internet-transit.svg|vignette|Routage.]]
 
Le routage sur internet n'est pas effectué par une instance centralisée, vu la taille du réseau et son organisation. Difficile d'organiser autour d'un seul protocole ce qui est avant tout une interconnexion de réseaux très différents. Il est proprement impossible de décider de la table de routage de chaque routeur tant il y en a, sans même parler de propager les mises à jour des tables de routage. En réalité, Internet est organisé autour de réseaux qui sont chacun "indépendants" en terme de routage : les '''''Autonomous systems''''', abréviés AS. Un AS est un ensemble de réseaux et de routeurs reliés entre eux, qui sont soumis à un même protocole de routage. Ceux-ci sont souvent soumis à une même entité commerciale ou administrative : par exemple, chaque fournisseur d'accès possède son propre AS. Chaque AS est identifié par un numéro, l'''Autonomous System Number'' (ASN), attribué par diverses organisations internationales. Tous identifient un AS, à l'exception de quelques numéros dédiés à des usages un peu particuliers, dans les protocoles de routage par exemple.
Il est maintenant temps de laisser les réseaux locaux derrière nous et de passer aux réseaux composés d'une interconnexion de réseaux locaux plus simples. Internet est l'un d'entre eux, mais il ne faut pas oublier l'ensemble des réseaux étendus. Sur ces réseaux étendus et sur Internet, les paquets sont propagés de proche en proche, d'intermédiaire en intermédiaire, jusqu’à la destination. Les intermédiaires en question s’appellent des '''routeurs'''. Cette propagation doit cependant être gérée, histoire que la donnée arrive bien à destination. Déterminer quel est le chemin que doit parcourir la donnée pour arriver la destination est ce qu'on appelle le '''routage'''.
 
Le routage est cohérent à l'intérieur d'un AS, alors qu'il ne l'est pas entre les AS, et cela se ressent dans les algorithmes de routage utilisés. Les AS utilisent des protocoles de type IGP (''Interior Gateway Protocols'') pour mettre à jour les tables de routage, alors que la communication entre AS est réalisée par des protocoles de type EGP (''Exterior Gateway Protocols'')/BGP (''Border Gateway Protocols'').
 
==Les différentes formes de routage==
 
Pour éviter cela, on peut modifier l'algorithme précédent et n'envoyer le paquet reçu que sur une seule sortie, qui est choisie aléatoirement. Cela évite d'envoyer plusieurs copies d'un même paquet, mais celui-ci prendra parfois un chemin assez tordu et mal commode pour arriver à destination. Le paquet peut se perdre en chemin et mettre beaucoup de temps avant d'arriver. Les performances du réseau sont améliorées, du terme de bande passante, mais pas en temps de latence, qui augmente. L'algorithme en question est appelé '''algorithme par inondation sélective'''.
 
==Les ''Autonomous systems''==
 
[[File:Redistribution example 2.svg|thumb|Illustration de la communication entre deux ''Autonomous Systems'', chacun appartenant à un fournisseur d'accès (ISP).]]
 
Le routage sur internet n'est pas effectué par une instance centralisée, vu la taille du réseau et son organisation. Difficile d'organiser autour d'un seul protocole ce qui est avant tout une interconnexion de réseaux très différents. Il est proprement impossible de décider de la table de routage de chaque routeur tant il y en a, sans même parler de propager les mises à jour des tables de routage. En réalité, Internet est organisé autour de réseaux qui sont chacun "indépendants" en terme de routage : les '''''Autonomous systems''''', abréviés AS. Un AS est un ensemble de réseaux et de routeurs reliés entre eux, qui sont soumis à un même protocole de routage. Ceux-ci sont souvent soumis à une même entité commerciale ou administrative : par exemple, chaque fournisseur d'accès possède son propre AS. Chaque AS est identifié par un numéro, l'''Autonomous System Number'' (ASN), attribué par diverses organisations internationales. Tous identifient un AS, à l'exception de quelques numéros dédiés à des usages un peu particuliers, dans les protocoles de routage par exemple.
 
Le routage est cohérent à l'intérieur d'un AS, alors qu'il ne l'est pas entre les AS, et cela se ressent dans les algorithmes de routage utilisés. Les AS utilisent des protocoles de type IGP (''Interior Gateway Protocols'') pour mettre à jour les tables de routage, alors que la communication entre AS est réalisée par des protocoles de type EGP (''Exterior Gateway Protocols'')/BGP (''Border Gateway Protocols'').
 
<noinclude>
38 272

modifications