« Les réseaux informatiques/Les protocoles de routage » : différence entre les versions

m
[[File:Redistribution example 2.svg|thumb|Illustration de la communication entre deux ''Autonomous Systems'', chacun appartenant à un fournisseur d'accès (ISP).]]
 
Le routage sur internet n'est pas effectué par une instance centralisée, vu la taille du réseau et son organisation. Difficile d'organiser autour d'un seul protocole ce qui est avant tout une interconnexion de réseaux très différents. Il est proprement impossible de décider de la table de routage de chaque routeur tant il y en a, sans même parler de propager les mises à jour des tables de routage. En réalité, Internet est organisé autour de réseaux indépendants qui sont chacun "indépendants" en terme de routage : les '''''Autonomous systems''''', abréviés AS. Un AS est un ensemble de réseaux et de routeurs reliés entre eux, qui sont soumis à un même protocole de routage. Ceux-ci sont souvent soumis à une même entité commerciale ou administrative : par exemple, chaque fournisseur d'accès possède son propre AS. Chaque AS est identifié par un numéro, l'''Autonomous System Number'' (ASN), attribué par diverses organisations internationales. Tous identifient un AS, à l'exception de quelques numéros dédiés à des usages un peu particuliers, dans les protocoles de routage par exemple.
 
Le routage est cohérent à l'intérieur d'un AS, alors qu'il ne l'est pas entre les AS, et cela se ressent dans les algorithmes de routage utilisés. Les AS utilisent des protocoles de type IGP (''Interior Gateway Protocols'') pour mettre à jour les tables de routage, alors que la communication entre AS est réalisée par des protocoles de type EGP (''Exterior Gateway Protocols'')/BGP (''Border Gateway Protocols'').
40 954

modifications