« La politique monétaire/Le modèle CC/LM » : différence entre les versions

m
==L'équilibre entre les deux courbes==
 
Pour clore le modèle, il nous faut ajouter une courbe LM, identique à celle du modèle IS-LM. Les taux d'intérêt pertinents pour cette courbe sont supposés être ceux des obligations et non le taux des crédits. Le tout est résumé par l'équation suivante :
On peut tracer les deux équations, celle qui donne la masse monétaire et celle qui donne le PIB, sur un graphique i-Y. On a alors deux courbes :
 
* Une courbe croissante, appelée courbe MM, est celle du multiplicateur du crédit. Elle dit que plus le PIB augmente, plus les taux sur les obligations augmentent, de même que les taux sur les crédits. Elle remplace la courbe LM.
: <math>M = f(i_b, Y)</math>
* Une courbe décroissante, appelée courbe YC, celle de l'équation du dessus. Elle montre que plus les taux sur les obligations et les crédits baissent, plus le PIB augmente. Elle remplace la courbe IS.
 
On peut tracer les deux équations, celle qui donne la masse monétaire et celle qui donne le PIB, sur un graphique i-Y. On a alors deux courbes : une courbe LM croissante, et la courbe IS améliorée.
 
Si on résume le modèle, voici comment les diverses variables sont influencées entre elles :
40 947

modifications