Différences entre les versions de « Ethnométhodologie/Fondements et constitution de l'ethnométhodologie »

m
m (Révocation des modifications de 213.136.96.109 (discussion) vers la dernière version de CaBot)
Pour comprendre la distinction entre ethnométhodologie et interactionnisme, on peut évoquer l’approfondissement que fait Cicourel de la théorie de Becker. Réduisant la désignation à sa dimension pratique, plutôt qu’à un rapport abstrait société/individu, il la replace dans un cadre relationnel contextualisé. Elle émerge dans un contexte relationnel spécifique, l’activité de la police et de la justice.
 
A travers cet exemple, on voit que l’ethnométhodologie, bien qu’elle retienne l’idée d’une réalité qui construit et se construit dans l’interaction, garde toujours le soucissouci de renvoyer cette construction à une dimension pratique et aux capacités interprétatives ou cognitives des acteurs, et c’est, je pense, une ligne de démarcation avec l’interactionnisme qui utilise une orientation purement descriptive de l’interaction dans le but d’en tirer des résultats abstraits qui n’ont pas forcément de pertinence avec les catégories et méthodes qu’utilisent les acteurs.
 
===== La linguistique moderne =====
57

modifications