Différences entre les versions de « Le noyau atomique/Le noyau atomique : propriétés, constituants, description »

m
* Comme autre exemple, l'atome de <math>^{16}_8\operatorname{O}</math> est composé de 16 nucléons dont 8 protons.
* Comme autre exemple, l'atome de <math>^{18}_8\operatorname{O}</math> est composé de 18 nucléons dont 8 protons.
 
===Les nucléides===
 
Le nombre de nucléons, de protons et de neutrons permettent d'identifier différents '''nucléides'''. Deux atomes appartiennent au même nucléide s'ils ont le nombre de protons et de neutrons (donc le même nombre de masse), ainsi que la même énergie. Certains noyaux ont le même nombre de neutrons ou de protons, ce qui permet de distinguer :
* les '''noyaux miroirs''', dont les nombres de protons et de neutrons sont échangés ;
* les '''isomères nucléaires''' ont le même nombre de neutrons et de protons, mais pas la même énergie.
 
===Les isomères nucléaires===
 
[[File:Energy levels.svg|vignette|Niveaux d'énergie 'paliers) possibles pour le noyau.]]
 
Les '''isomères nucléaires''' sont deux atomes avec le même nombre de protons et de neutrons, mais pas la même énergie. L'énergie d'un noyau ne varie pas continument, comme l'énergie d'un objet classique, mais est quantifiée, à savoir qu'elle évolue par paliers successifs. Cette particularité ne s'explique convenablement qu'avec la physique quantique et il n'y a pas d'explication classique. Parmi tous les paliers possibles, il y en a un qui correspond à l'état d'énergie minimal, celui où le noyau ne peut pas descendre plus bas. Ce palier est appelé l''''état fondamental'''. Les nucléides qui ne sont pas à l'état fondamental sont plus énergétiques que les autres et sont dits en '''état excité'''. Certains nucléides naissent directement en état excité, à la suite d'une réaction nucléaire ou lors d'une désintégration radioactive. D'autres noyaux sont initialement à l'état fonde mental mais montent d'un ou plusieurs paliers en absorbant de l'énergie (en absorbant un photon ou sous l'effet de l'absorption thermique, par exemple). Les noyaux excités peuvent aussi redescendre d'un ou plusieurs paliers en perdant de l'énergie. Quand cela arrive, l'énergie perdue est émise du noyau sous la forme d'un photon, de lumière. Nous en reparlerons dans le chapitre sur la radioactivité, quand nous parlerons de la radioactivité gamma.
 
===Les isobares===
 
[[File:Isotope CNO.svg|centre|vignette|upright=2.0|Isotopes du Carbone, de l'Azote et de l'Oxygène.]]
 
===Les isomères nucléaires===
 
[[File:Energy levels.svg|vignette|Niveaux d'énergie 'paliers) possibles pour le noyau.]]
 
Les '''isomères nucléaires''' sont deux atomes avec le même nombre de protons et de neutrons, mais pas la même énergie. L'énergie d'un noyau ne varie pas continument, comme l'énergie d'un objet classique, mais est quantifiée, à savoir qu'elle évolue par paliers successifs. Cette particularité ne s'explique convenablement qu'avec la physique quantique et il n'y a pas d'explication classique. Parmi tous les paliers possibles, il y en a un qui correspond à l'état d'énergie minimal, celui où le noyau ne peut pas descendre plus bas. Ce palier est appelé l''''état fondamental'''. Les nucléides qui ne sont pas à l'état fondamental sont plus énergétiques que les autres et sont dits en '''état excité'''. Certains nucléides naissent directement en état excité, à la suite d'une réaction nucléaire ou lors d'une désintégration radioactive. D'autres noyaux sont initialement à l'état fonde mental mais montent d'un ou plusieurs paliers en absorbant de l'énergie (en absorbant un photon ou sous l'effet de l'absorption thermique, par exemple). Les noyaux excités peuvent aussi redescendre d'un ou plusieurs paliers en perdant de l'énergie. Quand cela arrive, l'énergie perdue est émise du noyau sous la forme d'un photon, de lumière. Nous en reparlerons dans le chapitre sur la radioactivité, quand nous parlerons de la radioactivité gamma.
 
==La forme et la taille du noyau==
38 272

modifications