« La politique monétaire/Les anticipations d'inflation » : différence entre les versions

m
mAucun résumé des modifications
==Les anticipations adaptatives==
 
Les premières théories monétaristes ont tenté de modéliser les anticipations des agents économiques avecutilisé des '''anticipations adaptativesfixes''', les agents utilisentne l'inflationprennent passéeen pourcompte prédireque la dernière valeur de l'inflation future. AvecOn celles-ci,parle lesalors agentsd''''anticipations anticipent lextrapolatives'inflation''. enCes faisantanticipations unesont moyennedéfinies pondéréecomme dessuit, valeursavec passées de<math>E[\pi_{t+1}]</math> l'inflation. Lesanticipée valeurspour passéesla deprochaine période (l'inflationan ontprochain, unpar poidsexemple) quiet diminue<math>\pi_t</math> exponentiellement avec lel'inflation tempsactuelle.
 
: <math>E[\pi_{t+1}] = \pi_t</math>
Dans le cas le plus simple, celui des anticipations fixes, les agents ne prennent en compte que la dernière valeur de l'inflation. On parle alors d''''anticipations extrapolatives'''.
 
Un cas plus général est celui des '''anticipations adaptatives''', où les agents utilisent l'inflation passée pour prédire l'inflation future. Avec elles, les agents anticipent l'inflation en faisant une moyenne pondérée des valeurs passées de l'inflation, valeurs passés dont le poids diminue exponentiellement avec le temps.
 
: <math>E[\pi_{t+1}] = \pi_t + \beta \pi_{t-1} + \beta^2 \pi_{t-2} + \beta^3 \pi_{t-3} + \beta^4 \pi_{t-4} + \beta^5 \pi_{t-5} + \beta^6 \pi_{t-6} + ...</math>
 
Les anticipations adaptatives ne sont pas parfaites, et les utiliser dans des modèles économiques est relativement compliqué. Leur défaut principal est que les agents peuvent tenter de prédire l'inflation future en fonction de sources d'information relativement différentes, et non de la seule inflation passée. Certains traders peuvent surveiller les taux et la politique monétaire, identifier les chocs d'offre ou de demande, et ainsi de suite.
40 947

modifications