Différences entre les versions de « Livre de cuisine/Aligot »

m
Correction des liens vers une page d'homonymie, participer
imported>Raoul75
(+{{Portail Aveyron}})
m (Correction des liens vers une page d'homonymie, participer)
Ce plat était à l'origine préparé avec des morceaux de [[pain]] et de la [[tome fraîche aligot|tome fraîche]] de [[Cantal (fromage)|Cantal]]. Les [[Dômerie d’Aubrac|moines de l'Aubrac]] le servaient aux pélerins qui traversaient le massif, sur la [[Via Podiensis]] pour se rendre à [[Saint-Jacques-de-Compostelle]].
 
Ce plat est maintenant préparé avec des [[pomme de terre|pommes de terre]]. Il s'agit d'une purée de pommes de terre à laquelle sont mélangées de la crème et de la tome fraîche qu'il faut travailler et retravailler pour obtenir la texture parfaite. Les amateurs y rajoutent aussi un peu d'[[ail cultivé|ail]].
 
À l'instar de la [[fondue]], l'aligot ne tient pas seulement au ventre, il tient en sympathie. L'aligot qui fut autrefois un plat de subsistance est devenu un plat de fête. Il est aussi appelé le ruban de l'amitié.
* 600 g de [[tome fraîche aligot]] coupée en fine lamelles,
* 300 g de crème fraîche épaisse,
* 2 à 3 gousses d'[[ail cultivé|ail]] épluchées,
* 4 râpées de [[noix]] de [[muscade]], [[sel alimentaire|sel]] et [[poivre]] du moulin.
 
1

modification