« Fonctionnement d'un ordinateur/Les jeux d'instructions » : différence entre les versions

m
 
La classification que nous allons aborder contient quelques catégories assez simples à comprendre, qui sont les suivantes : les machines à pile, les machines à file, les architectures à accumulateur, les architectures mémoire-mémoire et les architectures à registres. Toutes se distinguent par leur manière de gérer les opérandes. Dans les architectures mémoire-mémoire, celles-ci sont lues directement depuis la mémoire RAM, sans intermédiaires. Pour les architectures à registres, le processeur stocke ses opérandes dans des registres. Les architectures à accumulateur peuvent être vues comme des architectures à registres particulières, dans lesquelles on trouve un unique registre pour les opérandes. Enfin, les architectures à pile et à file utilisent une mémoire FIFO ou LIFO pour stocker les opérandes.
 
{|class="wikitable"
|-
!Classe d'architecture
!Intermédiaire entre la mémoire RAM et le reste du processeur
|-
|Architecture mémoire-mémoire
|Aucun. Les opérandes sont lues en RAM et les résultats y sont aussi écrits
|-
|Architecture à registres
|Registres. Les opérandes et résultats sont placés dans des registres.
|-
|Architecture à pile/à file
|Mémoire FIFO/LIFO. Les opérandes et résultats sont placés dans une mémoire FIFO ou LIFO.
|}
 
===Architectures à pile et à file===
39 492

modifications