« Fonctionnement d'un ordinateur/Les jeux d'instructions » : différence entre les versions

m
===Architectures à accès aléatoire===
 
Les architectures à pile et à file ont plusieurs défauts. LeEn principalpremier estlieu, la complexité de la gestion de la pile/file entraine l'impossibilitéusage d'un grand nombre d'instructions d'accès mémoire. Mais surtout, il est impossible de réutiliser une donnée chargée dans la pile, toute opération dépilant ses opérandes. Cela entraine l'absence de registres pour stocker opérandes et résultats et un grand nombre d'accès en mémoire RAM., Cesdéfaut deuxrédhibitoire défauts sont absolument rédhibitoires sur les architectures modernes, oùquand la mémoire RAM est lente et peu chère et où la hiérarchie mémoire dicte sa loi. Un autre défaut est la complexité de la gestion de la pile, qui entraine l'usage d'un grand nombre d'instructions d'accès mémoire pour gérer la pile. En conséquence, dD'autres architectures ont été créées pour éliminer ces défauts. Ces architectures font usage de modes d'adressage plus complexes pour les instructions de calcul, qui peuvent utiliser d'autres modes d'adressage que le mode d'adressage implicite. L'usage de ces modes d'adressages permet d'éviter d'avoir à copier des données dans une pile, les empiler, et les déplacer avant de les manipuler. Le nombre d'accès à la mémoire est donc plus faible comparé à une machine à pile pure.
 
====Architecture mémoire-mémoire====
39 492

modifications