« Goélette Cardabela/Construction/Stratification extérieure » : différence entre les versions

m
Sauvegarde de la mise en page
m (Sauvegarde de la mise en page)
; Plan de travail : Pendant que le chantier n'est pas encore encombré, commencer par mettre le plan de travail bien horizontal avec des agglomérés de ciment appelés "''quérons''" dans la région de Montpellier. Ce plan de niveau servira par la suite à poser les gabarits. Ce plan de niveau restera en place jusqu'à la fin du chantier. Il faut quatre ''quérons'' par mètre (64 au total). Commencer par poser la ligne centrale de niveau puis '''une''' ligne latérale de la largeur des panneaux de bois '''aggloméré-stratifié''' (1,30 m). Poser ensuite un ''quéron'' sur chaque ''quéron'' du plan de travail, puis des demi-chevrons sur toute la longueur du chantier qui maintiendront les panneaux d'agloméré-stratifié en place avec des vis. Rainurer les champs de panneaux à la défonceuse et y insérer une baguette-guide pour bien ajuster la liaison. Mastiquer la jointure et poncer sans rayer.
 
{{Nouvelle page imprimée}}
;Mode opératoire de stratification :
# Lorsque la surface est prête il faut la rendre très lisse et brillante par un ponçage au grain très fin comme pour une carrosserie d'automobile, puis l'enduire de cire à démouler que l'on fait briller après séchage.
|}
</center>
 
Les lattes sont des baguettes spécialement découpées dans des planches de pin. Elles font 25 x 10 mm après avoir été dégauchies et rabotées. Elles sont ensuite rainurées à la toupie, rainure mâle de 4 mm d'un côté et femelle de l'autre avec une profondeur de 4 mm. 10 lattes assemblées font une largeur de 21 cm. La surface totale à couvrir est de 3 m² au minimum pour chaque bouchain. avec 0,4 m² pour 10 lattes de 2 mètres, il faut prévoir 100 lattes de 2 mètres par bouchain en tenant compte des chutes.
 
 
<center>
{|
|[[Image:Stratification_04.jpg|290px250px|vignette|Aspect extérieur arrière du moule.]]
|[[Image:Stratification_05.jpg|290px250px|vignette|Aspect extérieur avant du moule.]]
|}
</center>
 
Le moulage arrondi des bouchains renforce la structure de la coque et lui donne un aspect plus ''coulant'' pour le passage dans l'eau.
 
{{Nouvelle page imprimée}}
; Stratification du bouchain et renforts : Les renforts sont en sandwich-balsa bois debout de 19 mm pour la carène et en balsa de 9,5 mm pour les œuvres mortes. Les panneaux nids-d'abeille n'existaient pas encore ...
 
 
<center>
{|
|[[Image:Stratification_01.jpg|vignette|290px|Stratification du bouchain après la pose des plaques de bordé et de carène.]]
|[[Image:Stratification_06.jpg|290px|vignette|Pose du sandwich-balsa à l'étrave et préparation de l'orifice du premier propulseur d'étrave à turbine.]]|}
|}
</center>
 
En même temps que la stratification de la dernière couche de roving-mat 800-300 on dépose une couche de gel orthophtalique sur la face de balsa qui sera collée sur le stratifié et assurera le contact. Il faut prévoir des artifices pour que le balsa reste en place pendant la polymérisation.