Différences entre les versions de « ConTeXt/Installation »

m
* Solaris (Intel, Sparc)
 
==== Installation de ConTeXt sur Microsoft Windows, Mac OS X et Linux : généralités ====
===== Généralités =====
* Même si l'installation de ConTeXt n'est pas d'une difficulté technique telle qu'elle puisse apparaître à beaucoup comme rebutante, il n'en reste pas moins vrai que des procédures précises sont à respecter : il faut avoir connaissance de la manière dont fonctionne le système de votre machine, qu'il s'agisse de Microsoft Windows, de Apple Mac OSX, ou d'une version quelconque de Linux. Il faut savoir créer un répertoire, se rendre dans ce répertoire, lister les fichiers présents et ainsi de suite. La connaissance et la mémorisation des commandes de base s'acquierents’acquièrent facilement, aussi les débutants sont-ils encouragés à imprimer une page de ces commandes (accessibles facilement par Internet).
 
Une installation ''propre'' de ConTeXt est une installation ''fonctionnelle'', sur laquelle il n'y a plus à revenir, sinon pour mettre à jour le logiciel. Au risque de nombreuses répétitions, on a choisi ici de détailler pour le débutant les procédures d'installation système par système (LinuxMicrosoft Windows, Mac OS X, Microsoft WindowsLinux), alors que ces procédures sont ''presque'' identiques. Il existe néanmoins quelques subtilités à connaître et on se rend compte assez vite que certaines légères différences dans les procédures d'installation peuvent s'avérer gênantes pour l'utilisateur débutant.
 
* Le dépôt d'où vous pouvez télécharger ''ConTeXt Standalone'' pour le système sur lequel vous souhaitez installer ConTeXt (Linux, Mac OS X, FreeBSD, Microsoft Windows, etc.) se trouve ici : <code>http://standalone.contextgarden.net/setup/</code>.
 
* Le minimum requis pour une installation avec Linux est une connaissance de base des commandes au clavier dans un terminal (Ubuntu, Fedora, etc.). Avant de vous lancer dans l'installation de ConTeXt, il est bon de se familiariser, comme nous l'avons déjà dit, avec les quelques commandes nécessaire et les principes de base de Linux (notamment le système de répertoire et la maîtrise des fichiers de configuration). Pour travailler avec ConTeXt sous Linux, les puristes coderont avec [[w:emacs|emacs]], [[w:vim|vim]], voire [[w:gedit|gedit]] ou [[w:geany|geany]]. Les autres utiliseront [[w:TEXWorks|TEXWorks]] pour Linux, ou [[w:TEXShop|TEXShop]] pour Mac OS X (en attendant un portage satisfaisant de TEXWorks sur Mac OS X). Pour configurer TEXWorks convenablement, des explications sont données ci-dessous dans un paragraphe qui lui est consacré.
* Il faut remarquer, avant tout usage de ConTeXt (quel que soit le système que vous utilisez : Linux, Mac OS X ou Microsoft Windows), qu'il est nécessaire de bien répertorier les différentes polices présentes sur le système et de se familiariser avec leurs possibilités. La raison en est que toutes les polices ne permettent peut-être pas l'usage que vous leur destinez (attention au problème des ligatures, notamment, etc.). Pour le détail concernant l'usage des polices calligraphiques, se reporter au paragraphe 3.8.1 ci-dessous.
* L'installation de ConTeXt sous Linux peut se faire en utilisant le répertoire <code>/opt/context</code>, ou <code>/usr/share/context</code> ou <code>/home/Utilisateur/context</code>);
* Sur Mac OS X vous pouvez utiliser <code>/Documents/context</code>;
625

modifications