« Planétologie/Les satellites de Jupiter » : différence entre les versions

m
==Europe==
 
La surface d'Europe et de Ganymède n'est pas la même, Europe ayant quelques propriétés assez idiosyncratiques. Il en est de même avec la structure interne, qui est similaire à celle de Ganymède.
[[File:PIA19048 realistic color Europa mosaic.jpg|vignette|Photographie de la surface d'Europe.]]
 
===Structures de surface===
Le satellite Europe est assez similaire à Ganymède, avec cependant quelques différences. Leur structure interne est vaguement similaire : les deux sont des corps telluriques, recouverts de glaces et d'eau liquide. Cependant, la glace est beaucoup moins épaisse, ce qui fait qu'elle perd sa structuration en couches de cristallinité différente. La couche d'eau liquide est aussi plus épaisse et n'est pas intercalée entre deux couches de glaces. Pour résumer, Europe est un corps telluriques différencié, recouvert d'un océan d'eau liquide, avec une couche de glace à leur surface. Europe possède une magnétosphère induite liée à la présence de son océan d'eau liquide, comme Ganyméde.
 
La surface d'Europe et de Ganymède n'est pas la même, Europe ayant quelques propriétés assez idiosyncratiques. La surface de Europe est de couleur blanche, bien qu'elle soit parcourue de lignes rougeâtres en forme de fissures. Ces fissures rougeâtres sont appelées des '''lineae'''. Les planétologues ont rapidement fait le rapprochement entre ces structures et les fissures dans la banquise terrestre. Leur origine est supposée provenir de mouvements tectoniques de grande ampleur dans la couche de glace de surface. Outre les lineae, certaines portions de la surface montrent des '''terrains chaotiques''', où des plaques de glace semblent se chevaucher, s'encastrer les unes dans les autres, se superposer, etc. Là encore, on peut faire le rapprochement avec la banquise terrestre, dans les portions les plus chautées par les courants.
[[File:Europa poster.svg|centre|vignette|upright=2.0|Structure interne de Europe.]]
 
La surface d'Europe et de Ganymède n'est pas la même, Europe ayant quelques propriétés assez idiosyncratiques. La surface de Europe est de couleur blanche, bien qu'elle soit parcourue de lignes rougeâtres en forme de fissures. Ces fissures rougeâtres sont appelées des '''lineae'''. Les planétologues ont rapidement fait le rapprochement entre ces structures et les fissures dans la banquise terrestre. Leur origine est supposée provenir de mouvements tectoniques de grande ampleur dans la couche de glace de surface. Outre les lineae, certaines portions de la surface montrent des '''terrains chaotiques''', où des plaques de glace semblent se chevaucher, s'encastrer les unes dans les autres, se superposer, etc. Là encore, on peut faire le rapprochement avec la banquise terrestre, dans les portions les plus chautées par les courants.
 
[[File:Europa Chaos.jpg|centre|vignette|upright=1.65|Terrains chaotiques d'Europe.]]
 
[[File:PIA18428.tif|centre|vignette|upright=2.0|Illustration de la probable tectonique des plaques sur Europe.]]
 
===Structure interne===
 
[[File:PIA19048 realistic color Europa mosaic.jpg|vignette|Photographie de la surface d'Europe.]]
 
Le satellite Europe est assez similaire à Ganymède, avec cependant quelques différences. Leur structure interne est vaguement similaire : les deux sont des corps telluriques, recouverts de glaces et d'eau liquide. Cependant, la glace est beaucoup moins épaisse, ce qui fait qu'elle perd sa structuration en couches de cristallinité différente. La couche d'eau liquide est aussi plus épaisse et n'est pas intercalée entre deux couches de glaces. Pour résumer, Europe est un corps telluriques différencié, recouvert d'un océan d'eau liquide, avec une couche de glace à leur surface. Europe possède une magnétosphère induite liée à la présence de son océan d'eau liquide, comme Ganyméde.
 
[[File:Europa poster.svg|centre|vignette|upright=2.0|Structure interne de Europe.]]
 
==Satellite IO==
41 129

modifications