Différences entre les versions de « Photographie/Filtres optiques/Filtres gris neutre »

m (Formatage, ajout de div style="text-align: center;", ajout de strong)
Tout d'abord, la façon de désigner ces filtres a changé au fil du temps. Jusque vers 2005 on ne trouve guère dans la littérature que l'expression « filtres gris neutre », sans « s » à neutre puisque ce mot qualifie le gris et non le filtre. Depuis une dizaine d'années les modes et les données commerciales ont changé, les photographes parlent désormais de « densité neutre », ce qui constitue un double non-sens. Une densité optique est un nombre et ce que l'on adjoint à l'objectif n'est pas un nombre mais une feuille de verre ou de plastique. Ensuite, un nombre ne peut pas être neutre, ni coloré... Nous sommes en 2014 ; gageons que d'ici quelques années, lorsque la mode des poses longues sera passée, le vocabulaire évoluera à nouveau, peut-être dans le bon sens. L'expression « filtre à densité neutre », inspirée de l'anglais et utilisée par certains fabricants sérieux, est tout de même un peu moins fautive.
 
Mais il y a plus grave. Que veut dire par exemple l'inscription « ND 400 » que l'on peut lire sur la monture de tel ou tel filtre ? Pour « ND » pas de problème, il s'agit de l'abréviation de ''neutral density'' ; en revanche « 400 » ne correspond nullement à une densité optique, laquelle serait à peu près celle d'une tôle de blindage, mais à un facteur-filtre indiquant qu'au lieu de poser 1 s sans filtre il faut compter 400 s, soit 6 mnmin et 40 s, pour retrouver la même exposition. Ce n'est pas par hasard que nous évoquions, au début de ce chapitre, une ''confusion certaine''.
 
Les termes anglais sont souvent moins précis que leurs homologues français et leur sens est généralement plus large. Ils ne sont utilisables pour l'expression et le raisonnement qu'accompagnés de tout un arsenal de particules et autres petits mots tels que ''up'', ''down'', ''by'', ''away''..., sans guère d'équivalents dans notre langue, et qui en restreignent et précisent le sens. C'est pourquoi la traduction littérale d'un texte anglais, que ce soit dans le domaine de la photographie ou dans un autre, est si rarement satisfaisante...
106

modifications