Différences entre les versions de « Néerlandais/Pour adultes/Progressons pas à pas/Leçon 5 : La météo »

aucun résumé de modification
{{Néerlandais-Page-Suivante|Prec=Leçon 4 : Quelle heure est-il ?|Mid=Pour adultes/Progressons pas à pas|Suiv=Leçon 6 : La maison |TDM=[[Néerlandais/Pour adultes/Progressons pas à pas|Progressons pas à pas]]}}
 
 
==Dialogue==
|{{knop|dat}} dat -- que
|}
 
==Notes sur la prononciation et l'orthographe ==
Nous avons vu que quelques voyelles ont une forme claire et une forme matte et qu'il y a sun système de doublement qui les indique dans l'orthographe. Précisons un peu.
 
=== "e" et "ee" ===
La voyelle "e" peut avoir ''trois'' valeurs: [e] (claire) et [ɛ] (matte) dans les syllabes sur lesquelles tombe l'accent tonique et le ''schwa'' [ə] dans les syllabes atones.
 
C'est pour celà que dans le mot ''mee'' le doublement est appliqué, même si la syllabe est ouverte. Comparez:
 
:{{knop|me}} me -- [mə] dans une syllabe atone
:{{knop|mee}} mee -- [me] dans une syllabe à accent tonique
 
:{{knop|ze}} ze -- [zə] dans une syllabe atone
:{{knop|zee}} zee -- [ze] dans une syllabe à accent tonique
 
Notons donc que les formes courtes du pronom personnel: me, je, we, ze sont toujours atones.
 
=== "i", "ie", "ij" et "ei" ===
On n'applique plus le doublement à la voyelle "i". La qualité claire est indiquée avec "ie":
 
:{{knop|nis}} nis
:{{knop|nies}} nies
 
Jusqu'environs 1600 le doublement du "i" a bien indiqué la qualité claire de la voyelle [i]. Pour éviter la confusion entre "ii" en "u" on a remplaçé "ii" avec "ij" dans les manuscrits. Environ 1600 la prononciation du "ij" a changé.<ref>Il reste encore des dialectes où "ij" est prononcé comme [i:]</ref> Aujourd'hui ce digranne indique une diphtongue [ɛɪ̯] Il y a des mots dont l'étymologie est différente où cette diphtongue est écrit "ei".
 
:{{knop|ei}} ei
 
 
== La leçon de grammaire ==
1 756

modifications