« Photographie/Optique/Diffusion de la lumière » : différence entre les versions

* Le violet est la couleur la plus diffusée mais elle est très sombre pour l'œil humain et donc masquée par le bleu et le vert. Il n'en va pas de même pour les pellicules photographiques qui sont très sensibles au violet, ce qui explique l'apparition de désagréables « dominantes » violacées quand le ciel est d'un bleu très intense.
 
==== La diffusion de Rayleigh en images ====
{{En travaux}}
 
<gallery widths="240px" heights="240px">
Blue sky south of France.jpg|Le bleu du ciel serait violacé si nous percevions également toutes les couleurs mais le violet est masqué par le vert que nos yeux perçoivent beaucoup mieux.
 
Trees-sky.jpg|L'appareil étant orienté au zénith et muni d'un objectif dont l'angle de champ est important, on met facilement en évidence le manque d'uniformité de la teinte bleue.
 
Bagnères-de-Bigorre (65), panorama du Pic du Midi par Jean-Jacques Milan (1990).jpg|Les Pyrénées depuis le Pic du Midi de Bigorre, direction sud-sud-ouest. On voit le Néouvielle, le Vignemale et les Pyrénées espagnoles. Remarquer la teinte sombre et violacée du ciel.
Pic-du-Midi-de-Bigorre depuis Pic-de-Saint-Barthélemy.jpg|Le Pic du Midi de Bigorre vu du Pic de Saint Barthélémy, à environ 120 km. L'affaiblissement progressif des différents plans correspond à ce que l'on appelle la ''perspective atmosphérique''.
 
SDIM0241b.jpg|Diffusion de Rayleigh juste après le coucher du soleil. Le ciel encore éclairé diffuse une lumière bleu foncé tandis que la lumière qui arrive plus directement a perdu ses radiations bleues et forme une large zone rougeâtre.
</gallery>