« Photographie/Sociétés et Organisations/Agences photographiques/Fotolib » : différence entre les versions

m
clean up avec AWB
imported>Tcherno
m (clean up avec AWB)
À sa naissance, un manifeste est publié dans Libération dans lequel on peut lire :
 
{{citationDébut débutcitation}}
''Nous entendons répondre à de nouveaux besoins d’information dans le domaine de la photographie d’actualité, qui se sont effectivement développés depuis mai 68, à mesure que ceux qui luttent pour leur liberté et pour leur bonheur à tous les échelons de cette société, multiplient les initiatives.
 
Né du courant post-[[mai 68]], la gestion de l’agence était collective et connu de nombreuses vicissitudes notamment en raison de l'opposition entre la tendance "maoiste" et les photojournalistes professionnels. Ainsi au moment de la mort du Président Pompidou, une partie de la rédaction bloqua le laboratoire de développement pour marquer son opposition à la diffusion de reportages concernant cet évènement.
 
L’agence fut également victime d’un attentat supposé d’origine extrême-droite{{refnec}} qui endommagea les locaux.
 
Outre les fondateurs de nombreux photographes ont fait leurs débuts à l’agence Fotolib: notamment [[Yan Morvan]], Alain Mingam. Les reportages de Jean-Pierre Pappis, aujourd'hui directeur de l'agence de presse Polaris images, ont été diffusés par cette agence.
0

modification