Ouvrir le menu principal

Modifications

m
Ajout d'une puce avant {{Autorité}} suite à la modification du modèle, corrections mineures avec AWB
 
== Biographie ==
Petit-fils de photographe, Gursky étudie d'abord la photographie à [[Essen]] ; en 1980, il entre à l'école des beaux-arts de [[Düsseldorf]] ([[Kunstakademie Düsseldorf]]) et devient l'élève de [[Bernd et Hilla Becher]]<ref name="Osaka 2014">The National Museum of Art, Osaka, ''Andreas Gursky (2014), Liste des œuvres exposées'' (en) et (jp) (4 p.)</ref>. Sa première œuvre exposée est la photo d'une cuisinière à gaz allumée (1980; 98 x 71 &nbsp;cm)<ref name="Osaka 2014">< /ref>. Il est surtout connu pour ses images très grands formats d'une implacable définition. C'est un des derniers tenants du réalisme photographique proche des théories de l'école de Düsseldorf, mais on peut aussi le rapprocher du [[pop art]] et d'[[Andy Warhol]] pour le choix de ses thèmes et son goût des séries<ref>[http://www.economist.com/node/14484072 Bedfellows. Two artists who understand the beauty of business], ''The Economist'' 20/9/2009.</ref>.
 
Cet artiste fait des photographies vertigineuses, des photos où l'on peut apercevoir des foules humaines, des fenêtres, des objets à l'infini, au point de ne plus distinguer une silhouette d'une autre. Une photo représentative est ainsi ''Tokyo, Stock Exchange'' (1990; 205 x 260 &nbsp;cm), où apparaissent plusieurs centaines de personnes<ref name="Osaka 2014">< /ref>. Les photographies d'Andreas Gursky sont habitées par le principe de répétition générale. Elles présentent aussi un intérêt sur le plan architectural : Andreas Gursky photographie le monde « global »<ref>M. Rustin, [http://www.americansuburbx.com/wp-content/uploads/2012/09/rustin-2.pdf Andreas Gursky: Global Photographer], Dissent (Èté 2001), p. 97-98</ref>, post-moderne, de verre et d'acier.
 
Au début des années 1990, Gursky a commencé à utiliser les ressources de la [[photographie numérique]], qui lui permet de combiner plusieurs photographies d'un même objet prises d'endroits différents (par exemple, ''Paris, Montparnasse'', 1993, 187 x 428 &nbsp;cm; image au rythme géométrique proche de l'abstraction d'un immeuble dans son entièreté)<ref name="Osaka 2014">< /ref>. Le travail de retouches numériques lui permet aussi de concilier photos de grand format, souvent prises d'un point de vue élevé voire aérien, avec le zoom et des détails minutieux<ref>S. Beyst, [http://d-sites.net/english/gursky.htm Andreas Gursky, from a world spirit's eye view] (mars 2007)</ref>.
 
Ses photographies sont parmi les plus chères au monde : ''[[99 Cent II Diptych]]'' (2001) a été adjugée {{formatnum:1700000}} livres ({{formatnum:3346456}} dollars) dans une [[Enchère|vente aux enchères]] à [[Sotheby's]] à [[Londres]] le 7 février 2007. ''[[Rhein II]]'' (1999) a atteint 4,3 millions de dollars (3,1 millions d'euros) lors d'une vente aux enchères chez [[Christie's]] à [[New York]] le 8 novembre 2011<ref>[http://www.petapixel.com/2011/11/09/gurksy-photo-of-rhine-sells-for-4-3m-becomes-worlds-most-expensive-pic/ Gursky Photo of Rhine Sells for $4.3M, Becomes World’s Most Expensive Pic]</ref>. Les deux photographies sont devenues les plus chères du monde à leur mise en vente.
==Voir aussi==
* S. Beyst, [http://d-sites.net/english/gursky.htm Andreas Gursky, from a world spirit's eye view] (mars 2007)
* {{Autorité}}
 
{{Autorité}}
 
===Filmographie===
Utilisateur anonyme