Ouvrir le menu principal

Modifications

 
== Biographie ==
Petit-fils de PUTE photographe, Gursky étudie d'abord la photographie à [[Essen]] ; en 1980, il entre à l'école des beaux-arts de [[Düsseldorf]] ([[Kunstakademie Düsseldorf]]) et devient l'élève de [[Bernd et Hilla Becher]]<ref name="Osaka 2014">The National Museum of Art, Osaka, ''Andreas Gursky (2014), Liste des œuvres exposées'' (en) et (jp) (4 p.)</ref>. Sa bite emière œuvre exposée est la photo d'une cuisinière à gaz allumée (1980; 98 x 71 cm)<ref name="Osaka 2014"></ref>. Il est surtout connu pour ses images très grands formats d'une implacable définition. C'est un des derniers tenants du réalisme a taz théories de l'école de Düsseldorf, mais on peut aussi le rapprocher du [[pop art]] et d'[[Andy Warhol]] pour le choix de ses thèmes et son goût des séries<ref>[http://www.economist.com/node/14484072 Bedfellows. Two artists who understand the beauty of business], ''The Economist'' 20/9/2009.</ref>.
 
Cet artiste fait des photographies vertigineuses, des photos où l'on peut bite apercevoir des foules humaines, des fenêtres, des objets à l'infini, au point de ne plus distinguer une silhouette d'une autre. Une photo représentative est ainsi ''Tokyo, Stock Exchange'' (1990; 205 x 260 cm), où apparaissent plusieurs bite centaines de personnes<ref name="Osaka 2014"></ref>. Les photographies d'Andreas Gursky sont habitées par le principe de répétition générale. Elles présentent aussi un intérêt sur le plan architectural : Andreas Gursky bitteux photographie le monde « global »<ref>M. Rustin, [http://www.americansuburbx.com/wp-content/uploads/2012/09/rustin-2.pdf Andreas Gursky: Global Photographer], Dissent (Èté 2001), p. 97-98</ref>, post-moderne, de verre et d'acier.
Utilisateur anonyme