« Photographie/Thèmes/La nature morte » : différence entre les versions

* '''éclairage au flash électronique''' : toutes les remarques précédentes restent valables, mais ce mode d'éclairage ne permet pas d'apprécier directement le rendu, à moins d'utiliser des flashes munis de lampes-pilotes dont chacune délivre un flux lumineux proportionnel à l'intensité de l'éclair qui doit être délivré par le tube flash associé. Les sujets photographiés étant généralement de dimensions relativement petites, il n'est pas nécessaire de disposer de torches très puissantes. Les possibilités sont par ailleurs très nombreuses, selon les modes de liaison et de commande des flashes. Cependant, l'éclairage continu est généralement le moins onéreux et le plus facile à maîtriser par les amateurs.
 
=== Les pièges ===
 
Régler un éclairage est toujours très délicat. Chaque zone du sujet est éclairée par les diverses sources disposées par le photographe mais aussi par la lumière renvoyée par les objets voisins. Un objet blanc, par exemple, renverra beaucoup de lumière vers ses voisins immédiats. Ce sera pire avec un objet brillant ou en métal poli, qui pourra créer des reflets de diverses formes, aux bords nets, capables d'interférer avec les formes des objets voisins. Si l'objet qui renvoie la lumière est coloré, sa couleur se retrouvera aussi dans le voisinage ; l’œil du photographie risque de s'y habituer, ce que ne fera pas la pellicule ou le capteur.
 
Dans tous les cas il faut veiller à ce qu'aucune zone du sujet ne soit surexposée. Dans la plupart des cas, la matière des sujets photographiés doit être rendue avec le maximum de fidélité et les zones « brûlées », vides de détails, forment dans l'image des sortes de trous particulièrement désagréables. Les spécialistes de la photographie publicitaire connaissent bien ces problèmes : s'il s'agit de vendre un objet, celui-ci doit être mis en valeur dans toutes ses parties. C'est pourquoi, en plus des sources primaires, ils ajoutent presque toujours des ribambelles de petits réflecteurs blanc mat qui apporteront un peu de lumière dans les zones les plus sombres, mais aussi des « réflecteurs » noirs qui, contrairement aux précédents, vont avoir pour mission d'assombrir certaines zones et surtout d'atténuer les reflets.
 
=== Quelques exemples ===
 
<gallery widths="240px" heights="240px">