« Photographie/Optique/Matériaux pour l'optique » : différence entre les versions

m (Page liée à une redirection)
 
Canon a également créé, dans les années 1970, les premières lentilles en verre optique à faible dispersion (verre UD pour ''Ultra Low Dispersion'', c'est-à-dire à dispersion ultra-faible). Cette technique a été améliorée par la suite pour créer les éléments en verre Super UD dans les années 1990. Une association de lentilles en fluorite, en verre UD et Super UD est utilisée pour la formule optique de plusieurs super téléobjectifs de la série L, ainsi que d'autres téléobjectifs et grands angulaires actuels.
 
=== Verres au Thorium ===
 
On trouve dans divers objectifs anciens des lentilles dont le verre contient de petites quantités de thorium. Laissés pendant une période prolongée dans l'obscurité complète, ces verres peuvent être le siège d'un phénomène de jaunissement plus ou moins important ; certains photographes utilisant des films noir et blanc peuvent profiter de cet effet comparable, au moment de la prise de vues, à celui d'un filtre jaune peu dense. Ce jaunissement est toutefois réversible, il suffit pour le supprimer d'exposer l'objectif pensant un temps suffisant à une source de lumière [[ultraviolet]]te. L'illustration ci-dessous montre :
 
* à gauche, le jaunissement d'un objectif [[Pentax]] Takumar smc 50 mm f/1,4
* au centre, un objectif identique qui, après avoir présenté le même degré de jaunissement, a été éclairé pendant plusieurs jours par une diode électroluminescente (DEL) émettant de l'ultraviolet
* à droite, pour comparaison, un objectif [[Yashica]] Yashinon-DS 50 mm f/1,9 exempt de tout jaunissement
 
<center><gallery widths="800px" heights="400px">
Yellowing of thorium lenses.jpg
</gallery></center>
 
Remarque: L'aspect jaune de certains objectifs ne trahit pas forcément la présence de verres au thorium, il peut être dû aux reflets provoqués par les traitements de surface des lentilles ou à d'autres causes.