« Grec ancien/Lexique du théâtre » : différence entre les versions

aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
Le théâtre grec ignorait la division des pièces en actes. Théoriquement, les pièces grecques consistaient en plusieurs parties bien distinctes, nommées ''protase'', ''épitase'', ''catastase'', et ''catastrophe'', mais en réalité aucun entracte ne séparait ces parties. Lorsque les acteurs principaux disparaissaient de la scène, ils étaient remplacés par le chœur, dont les chants restaient généralement liés à l’action. Aucun des anciens qui ont cité des passages de [[comédie]]s ou de [[tragédie]]s grecques ne les a désignés par l’acte d’où ils sont tirés, et [[Aristote]] ne fait nulle mention dans sa ''[[Poétique (Aristote)|Poétique]]'' d’une pareille division.
*Agôn
Dans la [[Grèce antique]], le terme '''agôn''' (en [[grec ancien]] {{grec ancien|ἀγών}} / ''agốn'', parfois transcrit '''agōn''' ou simplement '''agon''') désigne proprement toute forme de compétition ou de joute oratoire ; dans les domaines artistique ou sportif, l’''agôn'' est un concours organisé à l'occasion de [[Religion grecque antique|célébrations religieuses]]. Dans la structure d'une [[Tragédie grecque|tragédie]] et d'une [[comédie grecque antique]], l’''agôn'' est le terme technique désignant la partie de la pièce où se déroule une scène de débat ou de combat, tantôt simple prise de bec, tantôt bagarre ou débat dialectique en forme, comme c'est le cas dans ''[[Les Nuées]]'' d'[[Aristophane]] (vers 890 à 1104) où s'opposent le Raisonnement Juste et le Raisonnement Injuste<ref>Pascal Thiercy, ''Aristophane et l'ancienne comédie'', PUF, coll. Que sais-je ?, 1979, {{p.}}8-9.</ref>.
1 560

modifications