« Livre de cuisine/Tarte à masteilles » : différence entre les versions

aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
{{Livrelivre de cuisine}}
[[ImageFile:Tarte masteilles.JPG|thumbvignette|Tarte à masteilles]]
 
ÀLa Ath«''' (Belgique),tarte pendantà lamasteilles période'''» deou fête,« ontarte dégusteGouyasse la» tarteest «une àpréparation masteillestypique »de (la masteille[[w:Ducasse est un petit {{id'Ath|pain}}Ducasse secd'Ath]], arrondi,en plat et croquant) ou « Tarte Gouyasse »Belgique. L’origine de cette tarte se perd dans les brumes de l’histoire. L’existence d’une tarte d’Ath est attestée en 1529. En 1810, c’est la première mention d’une tarte Goliath. Chaque famille a sa recette, ses proportions d'ingrédients. Le moment privilégié pour la dégustation de la tarte à masteilles est, sans conteste, les instants qui suivent le combat entre David et Goliath. Le «  vrai  » Athois n'en mangera que jusqu'au «  8 de septembre  » et attendra la prochaine ducasse pour la déguster à nouveau. Une recette parmi d'autres, sachant que la tradition veut que cette recette ne se transmette que de mère en fille ... ce qui se perd un peu:
[[Image:Tarte masteilles.JPG|thumb|Tarte à masteilles]]
À Ath (Belgique), pendant la période de fête, on déguste la tarte « à masteilles » (la masteille est un petit {{i|pain}} sec, arrondi, plat et croquant) ou « Tarte Gouyasse ». L’origine de cette tarte se perd dans les brumes de l’histoire. L’existence d’une tarte d’Ath est attestée en 1529. En 1810, c’est la première mention d’une tarte Goliath. Chaque famille a sa recette, ses proportions d'ingrédients. Le moment privilégié pour la dégustation de la tarte à masteilles est, sans conteste, les instants qui suivent le combat entre David et Goliath. Le « vrai » Athois n'en mangera que jusqu'au « 8 de septembre » et attendra la prochaine ducasse pour la déguster à nouveau. Une recette parmi d'autres :
 
== Ingrédients ==
*4 grandes {{i|masteille}}s ou 7 petites (la masteille est un petit {{i|pain}} sec, arrondi, plat et croquant)
* 6 masteilles
* 200 g. de {{i|sucre,}}
* 1 litre de {{i|lait,}}
*5 {{i|'=oui|œuf}}s
* 5 œufs,
* 2 sachets de {{i|sucre vanillé}} vanillé ou une gousse de vanille dans le lait
* 100 gr. de macarons{{i|macaron}}s (aux {{i|'=oui|amande}}s, mais pas auà cocola !noix de coco),
* 10030 gr. de mélange d’amandes douces et d'amandes amères
*10 gr. d’amandes amères émondées
 
 
== Préparation ==
# Casser les masteilles sans les émietter,
# Les saupoudrer avec les {{i|'=oui|amande}}s pilées, le sucre vanillé et les macarons cassés,
# Faire bouillirBouillir le {{i|lait}} avec le sucre puis verser sur les masteilles et laisser refroidir le tout (± 6 heures),
# Mélanger les jaunes d’œuf à la préparation,
# Battre les blancs et les intégrer délicatement à la préparation,
# Étaler le tout sur la pâte (levéefeuilletée de préférence, oumais briséepas trop légère).
#Cuisson : ¾ d’heure à température moyenne.
 
== Cuisson ==
¾ d’heure à température moyenne.
 
== Vin pour accompagner ==
Un bon Bourgogne rouge
 
== Bibliographie ==
* Michel Lefèvre et Philippe Masson, ''Sur les chemins de la mastelle. Voyage impertinent au coeur de la tarte Gouyasse'', Jacques Flament editions, 2015, {{ISBN|978-2-36336-193-6}}
* L'histoire de la tarte à masteilles sur le [http://www.ath.be/default.asp?V_DOC_ID=2205 site officiel de la ville d'Ath]
 
[[Catégorie:Cuisine belge]]
657

modifications