Différences entre versions de « Photographie/Appareils/Obturateurs »

 
Il est constitué par deux lames maintenues l'une contre l'autre par un ressort. Ces lames sont écartées, puis libérées par une came tournante, ce qui provoque respectivement l'ouverture et la fermeture de la fenêtre par où passe la lumière. Le faisceau lumineux est moins étranglé que par l'obturateur à guillotine simple, et son rendement est donc meilleur. Pour obtenir des temps de pose différents, il suffit de régler la vitesse de rotation de la came, ce que l'on réalise en la freinant plus ou moins par un amortisseur à air ou un mouvement d'horlogerie.
 
 
<gallery>
"LE CONSTANT" , obturateur CH. B., Paris, 1895 , two blade guillotine shutter (18316567446).jpg|Obturateur à deux lames "Le Constant", 1895
</gallery>
 
=== Autres obturateurs similaires ===