Différences entre les versions de « Mujje Tulye en Côte d'Ivoire/Alimentation et célébrations »

Ajout références
(Ajout références)
La volaille représente la principale source de protéines animales en Côte d’Ivoire. <ref>http://www.ecocongo.cd/en/system/files/f-ep-a5-18.pdf</ref>C’est même la protéine des fêtes. A Noël et Pâques, sans omettre le Nouvel An, les mets à base de poulet foisonnent.
 
En tête des mets de fêtes, le kedjenou (mélanger en français) de Poulet. Cette spécialité de l’ethnie baoulé s’est imposée comme l’un des classiques culinaires festifs de tout le pays <ref>http://www.rti.ci/infos_cuisine_7830_recette-du-jour-le-bon-kedjenou-de-poulet-de-cote-d-ivoire.html</ref>. Sa particularité : un goût délicieux<ref>http://www.afriquecuisine.com/recette2.html</ref>  de soupe de poulet cuit à la vapeur et savamment relevé à l’épice. 
 
Suit le poulet braisé, un met qui peut être accompagné avec presque tout. Du riz et une sauce, de l’Atiéké, des bananes plantains frits ou seul avec une sauce tomate pimentée…tout y passe. Mariné pendant quelques heures, le poulet est ensuite cuit aux braises (ou au grille).
 
Au niveau des recettes importées, les plats sénégalais du Poulet Yassa<ref>http://www.recettesafricaine.com/yassa-au-poulet.html</ref>  et du Tiéboudiene (appelé en Côte d’Ivoire « Tchep) constituent aujourd’hui des adoptions culinaires typiques des grandes célébrations populaires ivoiriennes.
 
=== Le mouton, la protéïne animale des fêtes musulmanes ===
En Côte d’Ivoire, le mouton et les fêtes musulmanes font quasiment corps. Cette réalité est telle que la Tabaski y est considérée comme la fête du mouton <ref>http://news.abidjan.net/h/477275.html</ref>. Importation en masse, inflation du prix du mouton sont le lot chaque année des périodes de fêtes musulmanes.
 
Objet de sacrifice, la viande servira à la cuisson des mets prévus pour la fête. Ainsi, la principale source de protéine animale dans les assiettes des familles musulmanes sera-t-elle le mouton. Sous des formes culinaires variées : grillé, farci, braisé, fumé, choucouya, gigot, en sauce, en brochettes, etc.
68

modifications