Différences entre les versions de « Photographie/Sociétés et Organisations/Éditeurs de livres photographiques/Éditions Arthaud »

Du désert aride aux sommets polaires, du cœur de la forêt vierge aux profondeurs sous-marines, nos auteurs-explorateurs ont rapporté des quatre coins du globe des récits qui ont inspiré plusieurs générations de lecteurs.
Depuis leur intégration au sein du groupe Flammarion, à la fin des années 1970, les éditions Arthaud poursuivent cette ligne éditoriale et explorent de nouveaux horizons littéraires. Les collections, de textes et de livres illustrés, témoignent à la fois de la splendeur et de la fragilité du monde, et donnent à penser, à découvrir et à rêver. <ref>http://www.arthaud.fr/historique.php</ref>
 
== Historique<ref>http://www.arthaud.fr/historique.php</ref> ==
• 1870 : Jules Rey, libraire installé à Grenoble, devient éditeur et commence à publier des livres sur la montagne.
 
• 1922 : La maison d’édition est la première en France à s’équiper d’une machine héliogravure à feuilles et abandonne la phototypie. Elle dispose du monopole de ce procédé pendant quatre ans.
 
• 1923 : Les éditions Arthaud sont également précurseurs dans l’emploi de l’héliochromie, procédé de reproduction photographique des couleurs. Le développement de la maison se poursuit grâce à ces innovations.
 
• 1930 : Benjamin Arthaud, gendre et successeur de Jules Rey, décide d’installer un bureau des éditions Arthaud à Paris dans le VIe arrondissement, rue de Mézières.
 
Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale : Benjamin Arthaud lance la célèbre collection « Sempervivum ». Seront ainsi édités pendant trente ans des ouvrages consacrés à l’étude et à l’exploration de la montagne et des récits d’aventure.
 
• Les année 60 : La deuxième génération Arthaud prend les commandes de la maison.
Claude Arthaud oriente davantage les éditions vers les grands livres d’art. Jacques Arthaud créé avec succès la collection « Mer », inaugurée par Éric Tabarly.
D’ambitieuses collections encyclopédiques sont lancées, telles que « Les Grandes Civilisations », « L’histoire des sociétés contemporaines », « Littérature française » ou « Signes des temps ».
 
• 1977 : Jacques Arthaud, le père de Florence Arthaud, cède la maison Arthaud aux éditions Flammarion.
 
• 1987 : Les premiers Guides Arthaud voient le jour.
 
• 2003 : La marque Arthaud se réoriente vers les domaines de l’aventure et de l’exploration.
 
== Auteurs publiés ==
Utilisateur anonyme