« Photographie/Personnalités/R/Marc Riboud » : différence entre les versions

aucun résumé des modifications
m (Jean-Jacques MILAN a déplacé la page Marc Riboud vers Photographie/Personnalités/R/Marc Riboud sans laisser de redirection)
Aucun résumé des modifications
{{Voir homonymes|Riboud}}
 
'''Marc Riboud''' (néest leun {{datephotographe defrançais né le naissance|24| juin| 1923}} à [[Saint-Genis-Laval]], France). est unIl [[photographe]] françaisest connu, entre autres, pour ses reportages en Asie : ''The Three Banners of China'', ''The Faces of North Vietnam'', ''Visions of China'', et son plus récent ''In China''.
 
== Biographie ==
 
Marc Riboud est le, cinquième enfant d'une fratrie de sept., Ila estété élevé dans une famille bourgeoise lyonnaise. (sonSon père était diplômé de [[w:Institut d'études politiques de Paris|Sciences Po]] et; son grand-père avait étéfut l'un des fondateurs de la [[w:Crédit industriel et commercial|Lyonnaise de Banque]]). Il est le frère des industriels [[w:Jacques Riboud|Jacques]], [[w:Antoine Riboud|Antoine]] et [[w:Jean Riboud|Jean]] Riboud.
Pendant la [[Seconde Guerre mondiale]], il combat dans la [[Résistance intérieure française|Résistance]]. Après la [[Libération de la France|Libération]], il étudie à l'[[École centrale de Lyon]] de 1945 à 1948.
 
Pendant la [[Seconde Guerre mondiale]], il combata combattu dans la [[Résistance intérieure française|Résistance]]. Après la [[Libération de la France|Libération]], il étudiea étudié à l'[[École centrale de Lyon]] de 1945 à 1948.
M. Riboud commence la [[photographie]] avec l'[[appareil photographique]] ''Vest Pocket [[Kodak]]'' offert par son père. En [[1937]], il prend ses premiers clichés à l'[[Exposition spécialisée de 1937|exposition internationale « Arts et techniques dans la vie moderne »]] à [[Paris]]. Il photographie aussi les [[châteaux de la Loire]].
 
M. Riboud commencea commencé la [[photographie]] avec l'[[appareil photographique]] ''[[Vest Pocket]] [[Kodak]]'' offert par son père. En [[1937]], il prenda pris ses premiers clichés à l'[[Exposition spécialisée de 1937|exposition internationale « Arts et techniques dans la vie moderne »]] à [[Paris]]. Il photographiea aussiégalement photographié les [[châteaux de la Loire]].
En 1951, il quitte son poste d'ingénieur dans une usine à [[Villeurbanne]] après avoir oublié de rentrer d'un congé consacré à la visite du Festival de Lyon qu'il voulait photographier. Il se lance alors dans la photographie en indépendant. En 1952, il s'installe à [[Paris]], où grâce aux relations de son frère [[Jean Riboud|Jean]], il rencontre [[Henri Cartier-Bresson]] et [[Robert Capa]], deux des créateurs de [[Magnum Photos]]. En 1953, sur l'invitation de Robert Capa il intègre l'agence et est envoyé à [[Londres]] où il reste deux ans. Sa capacité à capter les instants éphémères de la vie, grâce à des compositions puissantes, est déjà visible et cette aptitude va lui servir dans beaucoup de ses travaux.
 
En 1951, il quittequitta son poste d'ingénieur dans une usine àde [[Villeurbanne]] après avoir oublié de rentrer d'un congé consacré à la visite du Festival de Lyon, qu'il voulait photographier. Il se lancelança alors dans la photographie en indépendant. En 1952, il s'installeinstalla à [[Paris]],, grâce aux relations de son frère [[w:Jean Riboud|Jean]], il rencontrerencontra [[Henri Cartier-Bresson]] et [[Robert Capa]], deux des créateurs de [[Magnum Photos]]. En 1953, sur l'invitation de Robert Capa il intègreintègra l'agence et estfut envoyé à [[Londres]] où il resteresta deux ans. Sa capacité à capter les instants éphémères de la vie, grâce à des compositions puissantes, estétait déjà visible et cette aptitude vadevait lui servir dans beaucoup de ses travaux.
De 1955 à 1957, il voyage en [[Inde]] puis, en 1957, est l'un des premiers Européens à se rendre en [[République populaire de Chine|Chine]].
 
De 1955 à 1957, il voyagevoyagea en [[Inde]] puis,; en 1957, estil fut l'un des premiers Européens à se rendre en [[République populaire de Chine|Chine]].
En 1959, Marc Riboud devient le vice-président de ''[[Magnum Photos|Magnum]]'' pour l'Europe. Il suit les événements de la décolonisation en Algérie et en Afrique noire dans les années soixante. Entre 1968 et 1969, il réalise plusieurs reportages sur le [[République démocratique du Viêt Nam|Nord-Viêt Nam]] et le [[République du Viêt Nam|Sud-Viêt Nam]].
 
En 1959, Marc Riboud devientdevint le vice-président de ''[[Magnum Photos|Magnum]]'' pour l'Europe. Il suitsuivit les événements de la décolonisation en Algérie et en Afrique noire dans les années soixante. Entre 1968 et 1969, il réaliseréalisa plusieurs reportages sur le [[République démocratique du Viêt Nam|Nord-Viêt Nam]] et le [[République du Viêt Nam|Sud-Viêt Nam]].
En 1979, il quitte l'agence Magnum après quatre ans au poste de Président.
 
En 1979, il quittequitta l'agence Magnum après quatre ans au poste de Président.
Dans les années quatre-vingts, il voyage dans le monde entier, surtout en [[Asie]], en [[Afrique]], aux [[États-Unis]] et au [[Japon]].
 
Dans les années quatre-vingts, il voyagevoyagea dans le monde entier, surtout en [[Asie]], en [[Afrique]], aux [[États-Unis]] et au [[Japon]].
== Œuvre ==
* La photographie en noir et blanc du peintre de la [[tour Eiffel]], publiée dans ''[[Life]]'' en 1953 est très célèbre ; « Zazou », le seau de peinture accroché en contrebas, danseur en équilibre sur la structure métallique, peint la [[Tour Eiffel|Tour]] au-dessus d'un [[Facteur de flare|dégradé]] de [[Paris]].
* Celle d'une jeune femme, Jan Rose Kasmir, une fleur à la main, face aux lames des fusils à [[Baïonnette (arme)|baïonnettes]] des soldats de la garde nationale près du [[Pentagone (États-Unis)|Pentagone]], fixant un militaire dans les yeux, pendant une marche contre la [[Guerre du Viêt Nam]], le 21 octobre 1967, est l'une des plus célèbres images de lutte contre la guerre.
 
== Œuvres marquantes ==
Les photographies de Marc Riboud sont publiées dans de nombreux magazines dont ''[[Life]]'', ''[[GEO (magazine)|Géo]]'', ''[[National Geographic]]'', ''[[Paris Match|Paris-Match]]'', ''[[Stern (presse)|Stern]]''. Il remporte deux fois le ''[[Overseas Press Club]] Award'' (en 1966 pour ''The Three Banners of China'' et en 1970 pour ''The Faces of North Vietnam''). Il reçut à [[New York]] le prix ''Time-Life Achievement'' en 2002. Son travail fait l'objet d'une exposition rétrospective majeure au [[Musée d'art moderne de la ville de Paris]] et à l'''[International Center of Photography'' à [[New York]].
 
* La photographie en noir et blanc duLe ''peintre de la [[tourTour Eiffel]]'', publiéepublié dans ''[[Life]]'' en 1953 est très célèbre ; « Zazou », le seau de peinture accroché en contrebas, danseursemble danser en équilibre sur la structure métallique, peintpeignant la [[Tour Eiffel|Tour]] au-dessus d'unune [[Facteurvue de flare|dégradé]]estompée de [[Paris]].
En [[2012 en photographie|2012]], son livre ''Vers l'Orient'', publié aux éditions Xavier Barral, qui rassemble une sélection de photographies prises lors d'un voyage de trois ans dans sept pays d'Asie, sort. (''La fille à la fleur - Manifestation pour la paix au Viêt Nam, {{date|21|octobre|1967}} , Washington'', {{unité|24.5 x 38|cm}}, [[musée d'art de Toulon]].)
 
* CelleSa photographie d'une jeune femme, Jan Rose Kasmir, une fleur à la main, face aux lames des fusils à [[Baïonnette (arme)|baïonnettes]] des soldats de la garde nationale près du [[Pentagone (États-Unis)|Pentagone]], fixant un militaire dans les yeux, pendant une marche contre la [[Guerre du Viêt Nam]], le 21 octobre 1967, est l'une des plus célèbres images de lutte contre la guerre.
 
Les photographies de Marc Riboud sont publiées dans de nombreux magazines dont ''[[Life]]'', ''[[GEO (magazine)|Géo]]'', ''[[National Geographic]]'', ''[[Paris Match|Paris-Match]]'', ''[[Stern (presse)|Stern]]'', etc.. Il remportea remporté deux fois le ''[[Overseas Press Club]] Award]]'', (en 1966 pour ''The Three Banners of China'' et en 1970 pour ''The Faces of North Vietnam''). Il reçuta reçu à [[New York]] le prix ''[[Time-Life Achievement]]'' en 2002. Son travail a fait l'objet d'une exposition rétrospective majeure au [[Musée d'art moderne de la ville de Paris]] et à l'''[[International Center of Photography]]'' à [[New York]].
 
En [[2012 en photographie|2012]], son livre ''Vers l'Orient'', est publié aux éditions[[Éditions Xavier Barral]], qui rassemble une sélection de photographies prises lors d'un voyage de trois ans dans sept pays d'Asie, sort. (''La fille à la fleur - Manifestation pour la paix au Viêt Nam, {{date|21|octobre|1967}} , Washington'', {{unité|24.5 x 38|cm}}, [[musée d'art de Toulon]].)
 
== Prix et distinctions ==
* {{en}} [http://wiredforbooks.org/marcriboud/ 1988 interview audio de Marc Riboud] par {{Lien|fr=Don Swaim|lang=en|trad=Don Swaim|texte=Don Swaim}}
* {{fr+en}} {{officiel|http://www.marcriboud.com}}
 
{{Portail|photographie|Grand Lyon}}
 
{{DEFAULTSORT:Riboud, Marc}}
 
[[Catégorie:Naissance dans le département du Rhône]]
 
[[Catégorie:Photographe français]]
{{Ph Personnalités}}
[[Catégorie:Photographe du XXe siècle]]
[[Catégorie:Photographe du XXIe siècle]]
[[Catégorie:Élève de l'École centrale de Lyon]]
[[Catégorie:Naissance en juin 1923]]
[[Catégorie:Photojournaliste]]