Différences entre les versions de « Photographie/Sociétés et Organisations/Éditeurs de livres photographiques/Éditions de La Martinière »

m
nettoyage, Typos fixed: . A → . À , Ecole → École, AWB
m (Correction d'homonymie vers éditer)
m (nettoyage, Typos fixed: . A → . À , Ecole → École, AWB)
En 1999 les Editions de La Martinière sortent leur grand best-seller: "La Terre Vue du Ciel" de Yann Arthus-Bertrand qui va s'écouler à plus de 3 millions d'exemplaires dans 21 pays.
En 2001 ce sont les "Cakes de Sophie" de Sophie Dudemaine dont 1 M d'exemplaires a été vendu, chiffre exceptionnel pour un livre de cuisine.
L'année [[en 2004|2004]] est décisive: en janvier La Martinière annonce le rachat du [[Le Seuil|Seuil]], une maison d'édition dont le chiffre d'affaires encore une fois plus important que le sien. Le nouveau groupe, nommé Groupe La Martinière, a pour président Hervé de La Martinière et pour vice-président Claude Cherki. AÀ la suite de la démission de ce dernier en juin 2004, le groupe fait appel à Olivier Cohen en tant que directeur littéraire du Seuil. En juin 2005, Hervé de La Martinière prend définitivement les commandes de la maison rachetée un an auparavant en devenant Président du Seuil.
 
En novembre 2005, le groupe annonce l'arrivée de Laure Adler en qualité de responsable du secteur littéraire du Seuil. Olivier Cohen reprend les rênes de sa maison L'Olivier. Points, filiale poche du Seuil devient un éditeur à part entière. Le groupe continue sa politique de croissance: l'éditeur Danger Public vient de le rejoindre, ainsi que les éditions Petit à petit. Suite à l'arrivée de Denis Jeambar, ancien directeur de la rédaction de l'Express, en qualité de DG du Seuil, Laure Adler est licenciée.
 
 
 
==Les éditeurs du groupe==
En [[Allemagne]]
*Knesebeck (Beaux Livres et Jeunesse)
 
 
==Volumen, le service de distribution==
 
Volumen est la structure née de la fusion en 2004 de Seuil Distribution et de Diff'Edit. Suite aux problèmes connus par la distribution en automne 2004, Christian Bourgois, Liana Lévi, Minuit et José Corti ont intenté des actions judiciaires qui se sont soldées par des arrangements à l'amiable. Odile Jacob, Payot-Rivages et l'EcoleÉcole des Loisirs ont préféré changer de diffuseur.
 
Volumen assurait [[en 2006]] la distribution des éditeurs suivants :
0

modification