« Enseignement du kinyarwanda – Introduction » : différence entre les versions

→‎Grammaire : +euphonie
(et hop)
 
(→‎Grammaire : +euphonie)
;Le système des temps: Le choix du temps d'un verbe n'obéit pas aux mêmes critères qu'en français. On trouve par exemple trois formes différentes pour le passé selon que l'action est assortie d'un complément ou non, ou si elle est située par rapport à un autre événement.
;Rôle prépondérant du verbe: Grâce à un système complexe de préfixes et suffixes, le verbe supporte la plus grande partie du sens de la phrase.
;Euphonie: Le kinyarwanda est très sensible à l'euphonie. Ainsi, une syllabe «dure» est en principe suivie d'une syllabe «douce» et inversément. Les préfixes peuvent revêtir deux formes en fonction du radical qu'ils précèdent. Par exemple, ''ku-'', préfixe de l'infinitif, devient ''gu-'' devant un radical commençant par une consonne dure (''kurya'', mais ''guterera'', et non pas ''kuterera'' ou ''gurya''). Les collisions entre les lettres des préfixes et des radicaux auxquels ils sont apondus sont régies par une série de règles complexes.
 
===Tons===
183

modifications