Différences entre les versions de « Compression de données/Introduction »

m
→‎Code Baudot : Faute d'orthographe
m (→‎Compression sans perte : si xz tend à remplacer gz et bz2, il n'y tend pas quadratiquement en tout cas…)
imported>Scolin
m (→‎Code Baudot : Faute d'orthographe)
[[Image:Ita2.png|framed|right|Table de caractère du [[code Baudot]]]]
 
Le [[code Baudot]] est un exemple de compression concret, simple et représentatif. Ce code utilise une base de 5 [[bit]]s pour coder les caractèrecaractères alors que la table des caractères, étalée sur 6 bits, contient <math>2^6=64</math> éléments. Cette dernière est séparée en deux jeux de <math>2^5=32</math> éléments et deux caractères ''Inversion Lettres'' (code 31) et ''Inversion Chiffres'' (code 27) permettent de commuter entre les deux ensembles. Si les caractères étaient utilisés de manière aléatoire, ce système n'aurait aucun intérêt et entrainerait même un surplus de données avec une moyenne de <math>(1/2)*5+5=7,5</math> bits par caractère. Cependant, les lettres sont codées sur le premier jeu de caractère tandis que les chiffres et caractères spéciaux sur le second.
Or la nature des caractères utilisés n'est pas aléatoire. En effet, lorsque l'on écrit un texte cohérent, les chiffres sont séparés des lettres et les ponctuations sont rares.
 
Utilisateur anonyme