Différences entre les versions de « Photographie/Thèmes/Le portrait »

* '''Emporter systématiquement une [[charte de gris]]''' :
: Contrairement aux éclairages de studio, la lumière du soleil varie beaucoup selon la saison, l'heure, les conditions météorologiques, etc. À ces variations s'ajoutent celles provoquées par l'environnement : à l'ombre, le modèle est éclairé par le ciel bleu, mais peut-être aussi par la lumière jaune renvoyée par un mur crépi ou par la lumière verte provenant d'un rideau d'arbres situé à proximité. Laisser l'appareil se débrouiller en utilisant la balance des blancs automatique est rarement la bonne solution et les préréglages autres que « lumière du jour » ne seront pas forcément adaptés à vos conditions de prise de vue. Si votre appareil ne permet pas d'obtenir des fichiers RAW, la moins mauvaise solution est de rester sur la position « lumière du jour », la meilleure est évidemment d'utiliser l'option « blanc mesuré » offerte par tous les appareils numériques sérieux, en particulier si toute une série de photographies doit être réalisée au même endroit.
: Les fichiers RAW contenant les données brutes du capteur, ils ne sont pas affectés par les corrections chromatiques provoquées par le réglage de la balance des blancs. Si l'on change à diverses reprises de lieu de prise de vues, il faut idéalement commencer chaque série de photographies par une image de réglage où le modèle est chargé de tenir le carton gris à proximité de son visage, de façon qu'il soit éclairé de la même façon que ce dernier. En cliquant sur cette partie de l'image, qui doit évidemment être traduite par du gris, vousil équilibrerezest facile d'équilibrer les couleurs de vos images de façon quasi immédiate et vous économiserezd'économiser ainsi des heures de travail fastidieux.
 
* '''UtilisezUtiliser la bonne vieille « règle du diaphragme 16 » ou un posemètre indépendant''' :
: Elle est rappelée à diverses reprises dans cet ouvrage : en plein soleil à midi, si votrele diaphragme est réglé sur f/16, alors le temps de pose de base est l'inverse de la sensibilité ISO du capteur ou de la pellicule. Par exemple, avec 100 ISO, il faut régler la pose sur 1/100 s, pour 800 ISO il faudra adopter 1/800 s, etc. Dans une même série de photographies, d'une image à l'autre, le rendu pourra être différent selon les réactions du système de détermination de l'exposition. En opérant en mode manuel, le rendu sera au contraire identique sur toutes les images. Dans d'autres conditions de lumière, l'usage d'un [[posemètre]] indépendant peut se révéler intéressant. Si ce posemètre ne peut travailler qu'en lumière réfléchie, il faut lui donner à mesurer la lumière renvoyée par la charte grise. S'il peut travailler en lumière incidente, il faut l'orienter vers la source lumineuse. Dans les deux cas, le réglage obtenu sera reporté sur l'appareil, qui doit bien entendu être réglé en mode manuel.
 
* '''EmportezEmporter un vieux drap et quelques pinces à ressort''' :
{{En travaux}}
: Un bon photographe est presque toujours un bon bricoleur. Une grande pièce de tissu blanc tendue en plein soleil constitue une boîte à lumière excellente et bonpeu marchécoûteuse. Tous les supports sont bons, une branche, une clôture, une voiture éventuellement, ... Des pinces, un peu de ficelle, des pierres trouvées sur place ou tout autre objet pouvant servir au calage est bon à prendre. Si l'on peut, ce drap sera disposé au-dessus du modèle et donnera ainsi une « ombre claire » particulièrement favorable aux prises de vues.
 
* '''SoignezSoigner la composition des images et les arrière-plans''' :
: C'est le modèle qui doit être mis en valeur, pas le décor. VeillezOn veillera donc donc à éliminer du cadre tous les éléments qui pourraient contribuer à distraire le regard du spectateur, en particulier les lignes fortement marquées, les zones brillantes ou vivement colorées et naturellement tous les objets ou personnages perturbateurs qui n'ont rien à faire dans la composition. ÉvitezÉviter en particulier les éléments verticaux situés juste au-dessus des têtes, et qui donnent l'impression d'objets sortant des crânes ou cherchant à y entrer.
 
* '''PrenezPrendre du plaisir...''' :
* '''Utilisez la bonne vieille « règle du diaphragme 16 » ou un posemètre indépendant''' :
: Même si vous êtes en « service commandé », veillezveiller à ce que la séance de prise de vue ne devienne jamais une tâche contraignante, ni pour vous, ni surtout pour votre modèle. Une séance de portait doit être une partie de plaisir, et cela se sentira immanquablement danssur les expressions que vous réussirez à capterphotographies !
: Elle est rappelée à diverses reprises dans cet ouvrage : en plein soleil à midi, si votre diaphragme est réglé sur f/16, alors le temps de pose de base est l'inverse de la sensibilité ISO du capteur ou de la pellicule. Par exemple, avec 100 ISO, il faut régler la pose sur 1/100 s, pour 800 ISO il faudra adopter 1/800 s, etc. Dans une même série de photographies, d'une image à l'autre, le rendu pourra être différent selon les réactions du système de détermination de l'exposition. En opérant en mode manuel, le rendu sera au contraire identique sur toutes les images. Dans d'autres conditions de lumière, l'usage d'un [[posemètre]] indépendant peut se révéler intéressant. Si ce posemètre ne peut travailler qu'en lumière réfléchie, il faut lui donner à mesurer la lumière renvoyée par la charte grise. S'il peut travailler en lumière incidente, il faut l'orienter vers la source lumineuse. Dans les deux cas, le réglage obtenu sera reporté sur l'appareil, qui doit bien entendu être réglé en mode manuel.
 
* '''Emportez un vieux drap et quelques pinces à ressort''' :
: Un bon photographe est presque toujours un bon bricoleur. Une grande pièce de tissu blanc tendue en plein soleil constitue une boîte à lumière excellente et bon marché. Tous les supports sont bons, une branche, une clôture, une voiture éventuellement, ... Des pinces, un peu de ficelle, des pierres trouvées sur place ou tout autre objet pouvant servir au calage est bon à prendre. Si l'on peut, ce drap sera disposé au-dessus du modèle et donnera ainsi une « ombre claire » particulièrement favorable aux prises de vues.
 
* '''Soignez la composition des images et les arrière-plans''' :
: C'est le modèle qui doit être mis en valeur, pas le décor. Veillez donc à éliminer du cadre tous les éléments qui pourraient contribuer à distraire le regard du spectateur, en particulier les lignes fortement marquées, les zones brillantes ou vivement colorées et naturellement tous les objets ou personnages perturbateurs qui n'ont rien à faire dans la composition. Évitez en particulier les éléments verticaux situés juste au-dessus des têtes, qui donnent l'impression d'objets sortant des crânes ou cherchant à y entrer.
 
* '''Prenez du plaisir...''' :
: Même si vous êtes en « service commandé », veillez à ce que la séance de prise de vue ne devienne jamais une tâche contraignante, ni pour vous, ni surtout pour votre modèle. Une séance de portait doit être une partie de plaisir, et cela se sentira immanquablement dans les expressions que vous réussirez à capter !
 
== Bibliographie ==