Différences entre les versions de « Programmation C/Erreurs »

m
Mise en page et corrections
m (Mise en page et corrections)
{{Programmation C}}
 
Le langage C fournit un en-tête spécialisé pour la gestion des erreurs : '''<code>errno.h'''</code>. Cet en-tête déclare notamment une variable globale '''<code>errno'''</code>, et un certain nombre de codes d'erreur, qui permettent aux fonctions de la bibliothèque standard de reporter précisément la cause d'une erreur.
 
== Utilisation ==
Pour inclure l'en-tête de son fichier source, il faut ajouter la ligne :
#include <errno.h>
On peut alors utiliser la variable '''<code>errno'''</code>, de type '''<code>int'''</code>, pour traiter les erreurs<ref name="typeErrno">'''<code>errno'''</code> peut être définie par une macro ou un identificateur. N'essayez donc pas de récupérer son adresse.</ref>.
 
Lorsqu'on veut utiliser '''<code>errno'''</code> pour déterminer la cause d'un échec, il faut d'abord s'assurer que la fonction a bel et bien échouéeéchoué. Le C laissant une certaine liberté dans la manière de signaler un échec, il n'y a pratiquement aucun mécanisme universel qui permetpermette de détecter une telle situation, chaque fonction étant presque un cas particulier. Cepandant, une pratique relativement répandue est de retourner un code spécifique, en général en dehors de l'intervalle de ce qu'on s'attend. Par exemple, lorsque la fonction retourneest censée allouer un pointeur,objet pouret allouerretourne un objetpointeur, une erreur est souvent signalée en retournant le pointeur générique <code>NULL</code>, et la variable <code>errno</code> décrit plus en détail la nature de l'erreur.
 
Une fois qu'on est sûr que la variable <code>errno</code> contient une valeur pertinente, il est indispensable de présenter un message tout aussi significatif à l'utilisateur. Rien n'est plus frustrant qu'un message aussi absconabscons que : "<code>fopen("/tmp/tmpab560f9d4", "w") : erreur 28</code>".
 
Énumérer toutes les valeurs possibles d'<code>errno</code> peut être relativement pénible, surtout si on doit le faire dans chaque application. Heureusement qu'une fonction toute prête existe&nbsp;:
char * strerror(int code);
 
Cette fonction permet de connaître la signification textuelle d'une valeur de <code>errno</code>. À noter que le code de retour est une chaine statique, dont il est sage de présupposer la durée de vie la plus courte possible. N'essayeressayez pas non plus de modifier le contenu de la chaîne, afficher affichez-la directement ou copier copiez-la dans une zone temporaire.
 
Un autre intérêt de passer par cette fonction, c'est qu'elle est en général localisée, ce qui est toujours ça de moins à traduire, surtout lorsqu'on voit la pléthore d'erreurs possibles que peuvent générer ne seraitseraient-ce que les fonctions d'entrées/sorties.
 
== Exemple ==
Pour illustrer cela, voici un exemple, qui tente de convertir une chaine de caractères en un nombre. Le nombre donné, 2<sup>64</sup>, peut ne pas être dans le domaine de valeur du type '''<code>unsigned long'''</code> (qui peut se limiter à 2<sup>32</sup> - 1), suivant l'architecture. Dans ce cas, on utilise '''<code>errno'''</code> pour afficher un message d'erreur approprié à l'utilisateur.
 
<pre>
errno = 0;
unsigned long res = strtoul(nombre, NULL, 10);
if (res == ULONG_MAX && errno != 0)
{
/* il y a eu une erreur ! */
else
{
printf("La conversion a été effectuée, et la valeur est: %ldlu\n", res);
}
}
return 0;
}</pre>
Si '''le type <code>unsigned long'''</code> est codé sur 32 bits, on peut obtenir:
La conversion a été effectéee, et la valeur est: 256
Impossible de convertir le nombre '18446744073709551616': la valeur est en dehors de l'intervalle du type spécifié.
 
Il est nécessaire de placer '''<code>errno'''</code> à 0 ''avant'' d'utiliser '''<code>strtoul'''</code>, car les fonctions de la bibliothèque standard ne sont pas obligées de la mettre à zéro en cas de succès. Si on ne la réinitialisait pas «&nbsp;manuellement&nbsp;», on pourrait voir le résultat d'une erreur causée par un appel de fonction antérieur. C'est une des lourdeurs du modèle de gestion d'erreur du C, même si une telle paranoïa n'est pas toujours nécessaire.
 
 
212

modifications