« Photographie/Techniques particulières/Reproduction des documents/Duplication des diapositives » : différence entre les versions

 
L'accessoire '''Zoom Slide Duplicator Aico''', par exemple, se monte sur la plupart des boîtiers reflex argentiques grâce à une bague interchangeable T2, ici en version Minolta MC. La diapositive est maintenue en place dans une glissière munie de deux lames-ressorts qui la plaquent sur une surface d'appui. Du côté extérieur on trouve un système de montage de filtres et un dépoli qui reçoit la lumière extérieure, venant par exemple du Soleil. Une bague tournante permet de déplacer à l'intérieur du tube le système optique et d'obtenir des rapporte de reproduction variables de 0,5 à 2.
 
[[File:Zoom Slide Duplicator AICO.jpg|300px|center]]
 
Le '''Dupli-slide''' de [[Soligor]] (220 F en 1978) permet d'obtenir le rapport 1:1, tandis que les '''Dupli-zooms''' fabriqués par Soligor ou [[Panagor]] (420 F en 1978) autorisent l'agrandissement et la réduction, ce qui est souvent très utile. Le '''Macro-Ciné-Copy''' de [[Photographie/Fabricants/Fujifilm|Fuji]] (300 F en 1978) fonctionne sur le même principe mais permet d'obtenir des diapositives à partir de films cinéma de type 8 mm, Super-8 ou 16 mm. Compte tenu de la qualité moins que moyenne des images ciné, il ne faut pas en attendre de miracles, sauf peut-être si l'on opère à partir de très bons films 16 mm.
 
<gallery>
<gallery widths="240px" heights="240px">
File:Slide-copier.jpg|Duplicateur de diapositives [[Ohnar]]
Устройство для пересъёмки слайдов.jpg|Double soufflet pour [[Pentacon|Praktica]]
[[File:Zoom Slide Duplicator AICO.jpg|300px|centerZoom Slide Duplicator [[Aico]]
File:Slide-copier.jpg|Duplicateur de diapositives [[Ohnar]]
</gallery>