Différences entre versions de « Photographie/Personnalités/K/William Klein »

La photo doit bousculer. Elle est forte et ne prétend à aucune objectivité documentaire, le photographe est présent et peut mettre en scène, interagir avec le sujet : le regard caméra est dans ce sens percutant. Klein a su imposer un style et un regard instinctif a la photo. La réalité est vécue avec subjectivité et montrée comme elle est : parfois dérangeante, parfois violente.
 
[[w:Federico Fellini|Federico Fellini]] l'a invité pour devenir assistant sur le film ''Les Nuits de Cabiria''. Le film fut retardé et Klein en revint avec son album de photos ''Rome + Klein'' en 1958, puis ''Moscou'' et ''Tokyo'' qui furent des succès publics et d'édition. Il fit également ''Paris + Klein'' dans les années 2000.
Il tournea tourné plusieurs émissions pour l'émission ''[[Cinq colonnes à la une ]]'', {{Refnec|notamment ''Les Français et la politique'' qui sera censurée.}} En 1966, il réalisea réalisé un film qui auraobtint initialement peu de succès mais deviendradevint bientôt une œuvre culte, ''[[w:Qui êtes-vous, Polly Maggoo ?|Qui êtes-vous, Polly Maggoo ?]]''
 
PourPar ses [[Photographie de mode|photosphotographies de [[mode]], il a réellement révolutionné le genre : ses mannequins n'ont pas les mains sur les hanches, ils sont le plus souvent dans la rue et leurs pieds ne prennent plus la position de danseuse classique et sont le plus souvent dans la rue. Un parfum de scandale entourea entouré son œuvre. mais on peut dire qu'il amènea apporté de la modernité audans le milieu de la mode.
 
Sa carrière de cinéaste esta été marquée par l'un fort engagement politique, notamment auprès des Noirs dont il soutienta soutenu les luttes pour exister au travers de personnages comme [[w:Mohamed Ali (boxe anglaise)|Mohamed Ali]], [[w:Little Richard|Little Richard]] ou [[w:Eldridge Cleaver|Eldridge Cleaver]].
{{En travaux}}
 
En 1982 et en 2005, le [[w:Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou|Centre Pompidou]] qui lui consacrea consacré une grande rétrospective eta coéditecoédité avec la maison d'édition [[Marval]], ''RETROSPECTIVE'', un ouvrage de plus de 400 pages qui retrace ses travaux photographiques, filmscinématographiques et peinturespicturaux les plus importants.
 
Il tourne plusieurs émissions pour l'émission ''[[Cinq colonnes à la une ]]'', {{Refnec|notamment ''Les Français et la politique'' qui sera censurée.}} En 1966, il réalise un film qui aura initialement peu de succès mais deviendra bientôt une œuvre culte, ''[[Qui êtes-vous, Polly Maggoo ?]]''
 
{{En travaux}}
Pour ses [[Photographie de mode|photos de mode]], il a réellement révolutionné le genre : ses mannequins n'ont pas les mains sur les hanches et leurs pieds ne prennent plus la position de danseuse classique et sont le plus souvent dans la rue. Un parfum de scandale entoure son œuvre. il amène de la modernité au milieu de la mode.
 
Sa carrière de cinéaste est marquée par l'engagement, notamment auprès des Noirs dont il soutient les luttes pour exister au travers de personnages comme [[Mohamed Ali (boxe anglaise)|Mohamed Ali]], [[Little Richard]] ou [[Eldridge Cleaver]].
 
En 1982 et en 2005, le [[Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou|Centre Pompidou]] lui consacre une grande rétrospective et coédite avec la maison d'édition Marval, ''RETROSPECTIVE'', ouvrage de plus de 400 pages qui retrace ses travaux photographiques, films et peintures les plus importants.
 
Il reviendra à la peinture avec ses contacts peints, faisant une sorte de synthèse entre la peinture et la photographie.