Différences entre les versions de « Photographie/Filtres optiques/Filtres gris neutre »

aucun résumé de modification
{{Ph s Filtres}}
 
 
== Généralités ==
 
La plupart des problèmes de prise de vues peuvent être résolus en réglant convenablement les trois paramètres de l'exposition, qui sont :
:- le [[temps de pose]],
 
== Définitions et données de base ==
 
L'expérience montre qu'une certaine confusion, pour ne pas dire une confusion certaine, règne dans ce domaine ; cette confusion est due, entre autres, à ce que beaucoup de photographes ont pris la fâcheuse habitude d'utiliser un jargon à la fois très imprécis et variable selon les époques, plutôt qu'un langage rigoureux en accord avec les usages des autres disciplines en général et des sciences en particulier. Il convient donc, avant d'aller plus loin, de bien définir les notions nécessaires.
 
 
== Caractéristiques d'un filtre gris neutre ==
 
* Le '''coefficient de transmission''' est un nombre décimal compris théoriquement entre 1 (transmission complète) et 0 (opacité complète). Un coefficient de 0,001, par exemple, correspond à un filtre qui transmet seulement un millième de la lumière qu'il reçoit. Cette notion facile à comprendre est cependant d'un usage peu pratique pour les opérations courantes. On peut l'utiliser un peu plus commodément sous forme de pourcentage : 0,001 correspond par exemple à 0,1 %.
 
 
== Association de filtres gris neutres ==
 
Il est toujours préférable d'utiliser un seul filtre plutôt que d'en associer deux ou trois car la dégradation des images augmente très vite avec le nombre de dioptres rencontrés par la lumière sur son trajet, mais ce n'est pas toujours possible lorsque l'on se trouve sur le terrain.
 
 
== Divers types de filtres gris neutre ==
 
Il existe plusieurs méthodes permettant d'obtenir des filtres gris neutre, ce qui n'est pas sans conséquence pour les applications pratiques.
 
=== Filtres absorbants ===
 
Ces filtres sont généralement fabriqués en verre, en plastique ou en gélatine (Wratten série 96).
 
 
=== Filtres réfléchissants ===
 
Au lieu d'absorber le rayonnement dans la matière même d'un filtre, il est souvent préférable de le renvoyer du côté où se trouve la source lumineuse ; on évite ainsi, en particulier, les problèmes d'échauffement dus à l'absorption de rayonnements de forte intensité. Ce résultat est obtenu grâce à des couches métalliques très minces déposées sur une lame de verre qu'elles transforment en miroir partiellement transparent. Le revêtement de la lame peut être réalisé notamment par dépôt sous vide ou par voie humide. Une bonne neutralité chromatique s'obtient par un mélange en proportions judicieuses des métaux déposés ; on peut encore effectuer des corrections en déposant les couches métalliques sur des verres convenablement teintés ; on s'approche alors très près de la neutralité idéale.
 
 
=== Filtres polarisants ===
 
Un [[filtre polarisant]] parfait qui reçoit un flux de lumière non polarisée restitue un flux de lumière polarisée deux fois moins intense que le flux incident et comme son action est indépendante de la longueur d'onde de la lumière, il se comporte alors comme un filtre gris neutre. Cependant, tel n'est pas son principal intérêt, car avec une densité de 0,3, ou si l'on préfère un facteur-filtre de 2, l’atténuation qu'il provoque est très limitée.
 
 
== Les familles de filtres gris neutres ==
 
On trouve assez facilement dans le commerce spécialisé deux grandes familles de filtres gris neutre répondant à des besoins différents : les premiers présentent des densités relativement faibles (ND2, ND4, ND8, ND16) et les seconds des densités beaucoup plus fortes (ND400, ND1000). Toutes les associations de filtres sont possibles mais... pas forcément intéressantes.
 
 
<center>
 
=== Filtres de faible densité ===
 
Ces filtres sont principalement utilisés pour obtenir une faible profondeur de champ tout en conservant les possibilités habituelles des appareils : la visée reflex reste possible, les systèmes autofocus des appareils disposent encore d'une quantité suffisante de lumière pour fonctionner correctement. La perte de lumière est facilement compensée par une plus grande ouverture du diaphragme, ce qui est précisément le but recherché. On sait en effet que la profondeur de champ est d'autant plus faible que le diaphragme est plus ouvert. Par ailleurs, on recherche souvent à utiliser les objectifs à leur plus grande ouverture, ce qui améliore la qualité du flou d'arrière-plan (le fameux « [[bokeh]] ») en substituant une ouverture parfaitement ronde à l'ouverture toujours plus ou moins polygonale du diaphragme.
 
=== Filtres de forte densité ===
 
Ils sont utilisés pour la photographie directe de sources lumineuses intenses ou pour obtenir des temps de pose importants.
 
 
=== Filtres dégradés gris ===
 
Ces filtres présentent des densités variables dans la direction d'un diamètre ou radialement. La densité maximale est assez faible pour permettre la prise de vues à main levée. On les utilise pour compenser partiellement des différences de luminosité entre différentes zones des images, ou encore pour obtenir des effets spéciaux de [[vignettage]] ou autres.
 
== L'obtention d'une faible profondeur de champ ==
 
Pour obtenir un arrière-plan flou favorable à une bonne présentation du modèle, il existe plusieurs solutions : éloigner le modèle du fond, utiliser une focale relativement longue, et surtout diminuer la [[profondeur de champ]] en ouvrant le diaphragme. Cette dernière solution est facilitée, lorsque la lumière est très intense, par l'utilisation d'un filtre gris neutre pas trop sombre. Beaucoup de photographes ignorent hélas cette méthode, alors que les cinéastes l'utilisent très fréquemment pour restreindre la zone de netteté et concentrer les regards des spectateurs sur l'essentiel. Pour que cela fonctionne bien, il faut évidemment utiliser un objectif très lumineux et de bonne qualité dès la pleine ouverture.
 
 
== La photographie des sujets très lumineux ==
 
Parfois, la scène que l'on veut photographier est trop lumineuse pour que l'on puisse en obtenir directement une image bien exposée, même en fermant à fond le diaphragme de l'appareil, en réduisant la sensibilité à la plus petite valeur possible et en augmentant la vitesse au maximum. C'est le cas, par exemple, si l'on souhaite photographier une ampoule électrique en fonctionnement, un arc électrique lors d'une opération de soudage ou encore les taches du Soleil.
 
 
== L'obtention de temps de pose très longs ==
 
Les temps de pose très longs permettent d'obtenir de très beaux effets de flou sur les éléments mobiles d'une scène, tandis que les éléments fixes demeurent parfaitement nets. De telles prises de vues sont très faciles à obtenir au crépuscule ou en pleine nuit mais presque impossibles en plein jour sans accessoires particuliers : en effet, le niveau de lumière est alors presque toujours trop élevé, de sorte que même en réglant la sensibilité sur la valeur minimale et en fermant le diaphragme à fond, on n'arrive pas à obtenir des temps de pose suffisamment longs.
 
 
Les meilleurs résultats sont obtenus avec des filtres de forte densité, ND400 ou ND1000, avec lesquels on atteint sans problème les temps de pose de plusieurs secondes ou de plusieurs minutes nécessaires pour réussir ce genre de prise de vues. Faut-il préciser que l'usage d'un [[trépied]] très rigide s'impose, sauf bien sûr si l'appareil peut ou doit être parfaitement immobilisé d'une autre manière, comme c'est le cas pour la photographie prise depuis la voiture.
 
 
{| class="wikitable"
| |
|}
 
== Utilisation de filtres dégradés gris ==
 
Beaucoup de sujets comportent naturellement des contrastes trop importants pour que l'on puisse en rendre correctement tous les détails à la fois dans les zones claires et dans les zones sombres. Ce qui était vrai pour les prises de vues sur des films négatifs ou sur des diapositives l'est un peu moins maintenant, du moins pour ceux qui utilisent systématiquement le mode «&nbsp;RAW&nbsp;», mais de ce point de vue les techniques numériques n'ont pas résolu tous les problèmes et les capteurs continuent de se comporter à peu près comme le faisaient les films, c'est-à-dire qu'ils éprouvent quelques difficultés à enregistrer correctement à la fois les basses et les hautes lumières.
 
=== Différentes sortes de filtres dégradés gris ===
 
Les filtres dégradés se présentent sous différentes formes : les uns sont insérés dans une monture circulaire tournante, ce qui permet de les orienter, d'autres sont constitués de plaques carrées en matière plastique pouvant coulisser dans une monture tournante, comme celles que propose la société [[Photographie/Fabricants/Cokin|Cokin]]. On peut aussi, comme le montre la seconde image, utiliser simultanément deux filtres dégradés pour obtenir un effet de bande.
 
 
=== Mode d'emploi ===
 
Il est toujours possible d'assombrir ou d'éclaircir certaines zones d'une photographie, que ce soit sous l'agrandisseur ou par traitement informatique. Cependant, dans un cas comme dans l'autre, cette opération est grandement facilitée si l'on a pris soin de resserrer un peu les contrastes dès la prise de vue, car cela permet de retrouver sur les tirages ou à l'écran des détails qui autrement auraient été perdus.
 
File:Laferte005.jpg
</gallery>
 
{{Ph Filtres}}