Différences entre les versions de « Photographie/Filtres optiques/Filtres gris neutre »

aucun résumé de modification
{{Ph s Filtres}}
 
 
{{en travaux}}
 
 
== Généralités ==
 
La plupart des problèmes de prise de vue se résolvent en réglant convenablement les trois paramètres de l'exposition, qui sont :
:- le [[temps de pose]],
 
== Définitions et données de base ==
 
L'expérience montre qu'une certaine confusion, pour ne pas dire une confusion certaine, règne dans ce domaine ; cette confusion est due, entre autres, à ce que beaucoup de photographes ont pris la fâcheuse habitude d'utiliser un jargon à la fois très imprécis et variable selon les époques, plutôt qu'un langage rigoureux en accord avec les usages des autres disciplines en général et des sciences en particulier. Il convient donc, avant d'aller plus loin, de bien définir les notions nécessaires.
 
 
== Caractéristiques d'un filtre gris neutre ==
 
* Le '''coefficient de transmission''' est un nombre décimal compris théoriquement entre 1 (transmission complète) et 0 (opacité complète). Un coefficient de 0,001, par exemple, correspond à un filtre qui transmet seulement un millième de la lumière qu'il reçoit. Cette notion facile à comprendre est cependant d'un usage peu pratique pour les opérations courantes. On peut l'utiliser un peu plus commodément sous forme de pourcentage : 0,001 correspond par exemple à 0,1 %.
 
 
== Association de filtres gris neutres ==
 
Il est toujours préférable d'utiliser un seul filtre plutôt que d'en associer deux ou trois car la dégradation des images augmente très vite avec le nombre de dioptres rencontrés par la lumière sur son trajet, mais ce n'est pas toujours possible lorsque l'on se trouve sur le terrain.
 
 
== Divers types de filtres gris neutre ==
 
Il existe plusieurs méthodes permettant d'obtenir des filtres gris neutre, ce qui n'est pas sans conséquence pour les applications pratiques.
 
=== Filtres absorbants ===
 
Ces filtres sont généralement fabriqués en verre, en plastique ou en gélatine (Wratten série 96).
 
 
=== Filtres réfléchissants ===
 
Au lieu d'absorber le rayonnement dans la matière même d'un filtre, il est souvent préférable de le renvoyer du côté où se trouve la source lumineuse ; on évite ainsi, en particulier, les problèmes d'échauffement dus à l'absorption de rayonnements de forte intensité. Ce résultat est obtenu grâce à des couches métalliques très minces déposées sur une lame de verre qu'elles transforment en miroir partiellement transparent. Le revêtement de la lame peut être réalisé notamment par dépôt sous vide ou par voie humide. Une bonne neutralité chromatique s'obtient par un mélange en proportions judicieuses des métaux déposés et de plus, il est possible d'effectuer des corrections en déposant la couche métallique sur des verres convenablement teintés ; on s'approche alors très près de la neutralité idéale.
 
 
=== Filtres polarisants ===
Bien qu'il ne soit pas classé comme filtre ND, on peut l'utiliser comme filtre ND.
 
Un [[filtre polarisant]] parfait qui reçoit un flux de lumière non polarisée restitue un flux de lumière polarisée deux fois moins intense que le flux incident. En pratique l'atténuation est un peu plus forte en raison de divers phénomènes parasites de réflexions et d'absorption.