Différences entre les versions de « Tribologie/Modélisation des actions de contact »

m
Annulation des modifications 448929 de 92.146.6.171 (discussion) la répétition a lieu d'être ici
m (Annulation des modifications 448929 de 92.146.6.171 (discussion) la répétition a lieu d'être ici)
 
 
Les alpinistes et les grimpeurs utilisent souvent des coinceurs pour s'assurer en en bloquant un dans une fissure. Beaucoup de ces dispositifs utilisent le principe de l'arc-boutement, à l'exemple du coinceur à deux cames représenté ci-contre. Les pièces de ce dispositif ont une forme telle que plus on tire sur la tige, plus les cames appuient sur les parois, sans pour autant glisser car les angles des forces d'appui restent toujours inférieurs à l'angle d'adhérence défini plus haut.
 
En tournant, les cames peuvent s'adapter à des fentes de diverses largeurs. Le profil des surfaces d'appui est défini par une spirale logarithmique ; on sait qu'en tout point de cette courbe, la tangente fait un angle constant avec le rayon vecteur, cette propriété étant utilisée pour bien d'autres applications telles que les lames de sécateurs ou le profil en long des salles de cinéma.