Différences entre les versions de « Photographie/Histoire/La carte postale photographique »

[[File:AN370-French-postcard-no2.jpg|thumb|240px|carte postale érotique de [[Photographie/Personnalités/M/Julian Mandel|Julian Mandel]] (1872-1935)]]
 
Dès son origine, la photographie a été utilisée pour la production de [[ph nu|nus]]s dont le moins que l'on puisse dire est qu'ils n'étaient pas tous artistiques. Ce sont les proches des photographes, ou des modèles habitué(e)s à poser pour des peintres ou des sculpteurs, ou encore des prostituées, qui présentaient leurs charmes et/ou leurs appas devant l'objectif.
 
La relative permissivité qui régnait au début du XXe siècle a permis le développement de tout un commerce de cartes postales érotiques, que l'on envoyait tout de même discrètement sous plis cachetés. Des photographes comme [[Photographie/Personnalités/A/Jean Agélou|Jean Agélou]] ont mis ainsi sur le marché des milliers d'images de nu ou de « charme », - l'expression n'existait pas encore à l'époque. Ces images font aujourd'hui le bonheur des collectionneurs et des amateurs de ''curiosacuriosae'' (pour les non initiés, les collectionneur et les bibliophiles désignent sous ce terme générique les objets, les œuvres d’art ou les livres relatifs à la sexualité et à l’érotisme).
 
== Statistiques ==