Différences entre les versions de « Photographie/Histoire/La carte postale photographique »

== La carte postale et la photographie ==
 
La carte postale a été longtemps l'un des principaux outils de la démocratisation de la photographie. Entre 1900 et 1920, elle estfut un peu le journal illustré, le cinématographe et la télévision de l'époque. Elle faita dressé l'inventaire des richesses du pays et raconteraconté d'innombrables événements ou anecdotes sur la vie nationale et la vie locale. Les cartes permettent aujourd'hui aux historiens, aux ethnologues et aux sociologues de reconstituer la vie et les mentalités de l'époque. Les amateurs d'art, d'architecture et d'archéologie y trouvent aussi leur bonheur. On les recherche donc activement et certaines d'entre elles ont aujourd'huiacquis une très grande valeur.
 
Malheureusement, à partir des années 1920, le déclin s'amorceamorça. La carte photographique renoncerenonça à refléter les mœurs et l'actualité, donc l'éphémère et le transitoire, pour se concentrer sur des vues plus générales et/ou touristiques, sans caractère marqué, et surtout sans information originale à transmettre. Les éditeurs abandonnentabandonnèrent les procédés de reproduction de qualité au profit de techniques et de matériaux médiocres.
 
Yvan Christ écrit en 1968 :