Différences entre les versions de « Photographie/Histoire/La carte postale photographique »

== Les débuts ==
 
L'origine de la carte postale remonte à 1865 lorsque le Prussien Heinrich Von Stephan en émit l'idée à Karlsruhe, mais c'est en Autriche que fut expédiée en 1869 la première carte postale, suite aux interventions du professeur Emmanuel Hermann auprès de l'administration postale autrichienne. Le succès estfut immédiat mais certains pays comme l'Angleterre et la France, reprochant son manque de discrétion à un support envoyé sans enveloppe, traînenttraînèrent les pieds avant d'en accepter l'idée.
 
En France, la première carte postale apparaîtapparut en 1870 dans la ville de Strasbourg assiégée par l'armée allemande. Ce n'est toutefois que le 20 décembre 1872 que l'envoi de cartes postales non illustrées estfut officialisé. LesJusqu'en cartes1875, illustréesles fontcartes leurpostales apparitionrelevaient end'un 1889monopole ; àde l'occasionadministration des Postes mais beaucoup de l'Expositioncommerçants Universelle,et uned'industriels carteles représentantont lautilisées Tourpour Eiffelleur estpublicité venduebien àavant 300.000cette exemplairesdate.
 
Les cartes illustrées firent leur apparition en 1889 ; à l'occasion de l'Exposition Universelle, une carte représentant la Tour Eiffel a été vendue à 300 000 exemplaires. Les premières cartes photographiques semblent avoir été commercialisées en France en 1891 par le Marseillais Dominique Piazza. Cependant, jusqu'à la fin du XIXe siècle, les cartes portant des photographies restentsont restées rares car les dessins sontétaient beaucoup plus faciles à reproduire. L'idée est en fait beaucoup plus ancienne puisqu'elle a été énoncée en 1851 par le photographe marseillais [[Louis Rodéro]].
 
Jusqu'au début de l’année 1904, il était interdit d'écrire au recto de la carte postale. On écrivait donc au verso, du côté de la photographie. Les trois ou quatre lignes horizontales utilisables sur toute la largeur de la carte permettaient d'inscrire la seule adresse du destinataire. La photographie ne recouvrait pas la totalité de l’espace pour permettre la correspondance du côté de l’image. On parlait alors de « cartes nuages » ou « cartes nuageuses ».
Une nouvelle définition est donnée le 20 novembre 1903 par la Poste française, le recto étant divisé en deux parties consacrées à la correspondance et à l'adresse et le verso étant intégralement réservé à l'illustration. Le début du XXe siècle constitue l'âge d'or de la carte postale. En 1920, on en vend en France près de 800.000 exemplaires. Avant la diffusion du téléphone, on les utilise même pour communiquer d'un quartier à l'autre d'une même ville, en particulier pour fixer des rendez-vous.
 
Une nouvelle définition estfut donnée le 20 novembre 1903 par la Poste française : à partir de 1904, l'expéditeur pouvait écrire sur le recto étantde la carte postale, qui était divisé en deux parties consacrées à la correspondance et à l'adresse, ettandis que le verso étantétait intégralement réservé à l'illustration. Le début du XXe siècle constitueconstitua l'âge d'or de la carte postale. En 1920, on en vendvendit en France près de 800. 000 exemplaires. Avant la diffusion du téléphone, on les utiliseutilisa même pour communiquer d'un quartier à l'autre d'une même ville, en particulier pour fixer des rendez-vous.
 
== La carte postale et la photographie ==