Différences entre les versions de « Photographie/Techniques scientifiques/Photographie rapprochée et macrophotographie »

→‎Bagues d'inversion : suppression de répétition
(→‎Bagues d'inversion : suppression de répétition)
Naturellement, le fait de monter l'objectif à l'envers fait perdre certains automatismes et en particulier l'autofocus ne fonctionne pas, ce qui n'est finalement pas très gênant. En contrepartie, rien n'interdit d'associer à un boîtier des objectifs de marque différentes, voire des modèles anciens que l'on peut souvent trouver à des prix très bas, puisque la seule liaison entre le boîtier et l'objectif passe par un filetage.
 
Les grandissements que l'on peut ainsi obtenir sont parfois très importants, particulièrement avec les objectifs de courte focale, mais il n'y a pas de loi générale, le mieux reste de faire des essais. La qualité des résultats obtenus est très variable si l'on en croit les divers expérimentateurs qui ont testé des solutions de ce type, a priori les modèles les objectifs les plus simples devraient donner les meilleurs résultats.
 
Il faut faire attention au diamètre de la partie arrière de l'objectif inversé, plus il est faible, et plus l'éclairage du sujet est facile, lorsque l'on recherche les plus grands rapports de grandissement. La lentille arrière n'est généralement pas protégée et il faut veiller soigneusement à ne pas l'endommager. Par ailleurs, l'absence de pare-soleil peut être gênante, il faut en tous cas veiller à ce que cette lentille ne soit pas directement éclairée, sous peine d'obtenir des images fantômes.
Utilisateur anonyme