Différences entre les versions de « Photographie/Histoire/La carte postale photographique »

== Statistiques ==
 
En 1968, Lourdes vient en tête des envois de cartes (8. 000. 000), loin devant Royan (800. 000), La Baule et Biarritz (600. 000), Argelès, Saint-Raphaël et Saint-Malo (400. 000).
 
Une centaine d'éditeurs couvrent le territoire français.
 
Chaque cliché est tiré à au moins 5. 000 exemplaires pour atteindre un minimum de rentabilité. Les vues se périment très vite, surtout celles où l'on voit la vie quotidienne, car la mode change vite, les modèles d'automobiles aussi, de même que les constructions ou les magasins.
 
(à suivre)