Différences entre versions de « Photographie/Thèmes/Le sport »

 
==== Football ====
{| border="1" cellspacing="0" cellpadding="5"
|-
|[[Image:U20-WorldCup2007-Okotie-Onka.JPG|240px|center]]
|L'avant centre autrichien Rubin Okotie essaie de marquer un but face au gardien congolais Destin Onka lors de la coupe du monde FIFA des moins de 20 ans. Onka a finalement pu bloquer le ballon. Photo prise dans le Commonwealth Stadium, à Edmonton, dans l'Alberta (Canada).
 
Les photographes ne rencontrent guère de problèmes pour approcher le terrain lors des matches entre « petites équipes » mais cela leur est pratiquement impossible pour les rencontres entre « grands » clubs. Pour les professionnels les problèmes sont les mêmes et ils doivent généralement batailler pour obtenir un laisser passer spécial accordé par les organisateurs des rencontres.
Une belle photo, superbement cadrée, qui a bien mérité d'être ''photo du jour'' sur [[Commons:Accueil|Commons]].
 
|-
Beaucoup de matches se déroulent en soirée et non en journée, l'éclairage artificiel est alors la règle. La lumière des lampes utilisées pour l'éclairage des terrains est voisine de celle du jour et les films équilibrés pour les basses températures de couleur (lumière tungstène) ne sont pas les plus indiqués pour les prises de vues. De même, avec les appareils numériques, il vaut mieux adopter la balance des couleurs « lumière du jour ». Pour ceux qui utilisent le mode RAW, ce problème ne se pose pas puisque l'équilibre des couleurs est obtenu lors du « développement » des fichiers.
|}
 
Une sensibilité d'au moins 400 ISO est requise pour éviter les flous de bougé, mais on peut aller sans problème jusqu'à 800 ou 1 600 ISO selon la qualité de l'éclairage du stade et le boîtier dont on dispose. D'une manière générale il faut faire en sorte que le temps de pose ne soit pas supérieur à 1/250 s, de façon à figer les mouvements. Les appareils dotés d'un mode « sport » facilitent éventuellement la tâche des débutants mais les professionnels expérimentés préfèrent garder la maîtrise de tous les paramètres de leurs prises de vues.
 
Depuis les tribunes les actions ne peuvent pas être enregistrées convenablement sans utiliser un objectif de focale suffisamment longue. En 24 x 36 un zoom de type 80-200 permet d'être relativement « près » des actions de jeu, en revanche il ne permet pas de réaliser des plans d'ensemble, lesquels sont souvent intéressants pour saisir l'ambiance qui règne dans le stade. Certains professionnels utilisent en parallèle deux appareils, l'un est muni d'un objectif de longue focale et tenu à la main pour saisir les actions, l'autre est monté sur pied et muni d'un objectif grand angulaire dont la mise au point est préréglée sur le centre du terrain. Ce second appareil est commandé par une pédale. Les prises de vues sont évidemment facilitées par l'usage d'objectifs très lumineux qui permettent d'obtenir des temps de pose suffisamment faibles mais aussi limitent la profondeur de champ, ce qui a pour effet de centrer le regard du spectateur sur les actions intéressantes.
Le football est un sport très rapide, le photographe doit sans arrêt suivre la balle s'il veut obtenir des photographies intéressantes. Le taux d'échecs est toujours très élevé et l'un des meilleurs conseils est de multiplier les prises de vues, ce qui ne pose guère de problème avec les appareils numériques (si ce n'est la difficulté du tri et l'établissement d'une sélection des meilleures images). Comme en bien d'autres circonstances, la « poubelle » de l'ordinateur est la meilleure alliée du photographe.
 
<gallery>
U20-WorldCup2007-Okotie-Onka.JPG|L'avant centre autrichien Rubin Okotie essaie de marquer un but face au gardien congolais Destin Onka lors de la coupe du monde FIFA des moins de 20 ans. Onka a finalement pu bloquer le ballon. Photo prise dans le Commonwealth Stadium, à Edmonton, dans l'Alberta (Canada). Une belle photo, superbement cadrée, qui a bien mérité d'être ''photo du jour'' sur [[Commons:Accueil|Commons]].
File:Flickr - tpower1978 - KIRIN Challenge Cup (1).jpg
</gallery>
 
==== Rugby ====
 
Pur diverses raisons, entre autres parce que les actions se prolongent très souvent en-dehors des limites du terrain, il est encore plus difficile de s'approcher d'un match de rugby que d'un match de football. Contrairement à ce qui se passe au football, le ballon de rugby est très souvent porté et accompagné par les joueurs, plutôt que passé de l'un à l'autre sur des distances parfois très importantes, et il y a davantage d'actions collectives. Cependant, le jeu n'est pas moins rapide et les spécialistes considèrent qu'il faut utiliser des temps de pose encore plus courts, au maximum 1/500 s. Le fait que la plupart des rencontres ont lieu le jour plutôt qu'en soirée est évidemment un atout important, à condition de se trouver sous un bon angle par rapport au soleil. Avoir la lumière de face constitue notamment un handicap particulièrement important !
 
L'idéal est de pouvoir se déplacer tout autour du terrain, ce qui sous-entend que l'on ne soit pas empêtré par son matériel. Il faut alors s'équiper « léger », éventuellement avec deux boîtiers munis, l'un d'une focale « normale » et l'autre d'un télé-zoom style 80-200 mm.
 
Un autre élément favorable est la '''parfaite connaissance des règles du jeu''' : cela permet dans une large mesure de prévoir comment une action va évoluer et donc de se préparer instinctivement à déclencher au meilleur moment possible.
 
==== Basket ====
 
Les rencontres se disputent presque toujours en salle avec un éclairage souvent peu abondant, ce qui ne facilite pas les choses. Pour les utilisateurs de films, un flash très puissant est une quasi nécessité mais ce genre de matériel n'est jamais apprécié des joueurs et des responsables de la sécurité. Avec les appareils numériques les plus récents ce problème se pose moins en raison des sensibilités très élevées qui sont maintenant disponibles.
 
Les meilleures places pour obtenir de bonnes photographies sont les plus proches des paniers car c'est là que se déroulent les actions les plus intéressantes.
 
==== Handball ====
 
Les problèmes sont du même ordre que pour le basket, la focale la plus utile est probablement le 135 mm (en 24 x 36), pour saisir convenablement les attitudes des joueurs ou les parades des gardiens. C'est dans les tribunes, au niveau des zones, que se situent les meilleures places.
 
=== Sports mécaniques ===